Connect

Blue Dragon : Ral Grado

Blue Dragon: Ral Grado
Hier, en me baladant sur dailymanga, je cherchais un peu plus d'info sur Takeshi OBATA, le mangaka du désormais célèbre Death Note et de Hikaru no Go. Et là je découvre à ma grande surprise que Mr. Obata est en train d'écrire une nouvelle série, en parution dans le jump: Blue Dragon. Blue Dragon... comme Blue Dragon le jeu XBOX 360 de Mistwalker? Merde, je croyais que le chara design était Akira Toriyama...

J'ai donc lu le premier chapitre par pure curiosité sur Onemanga, (notez que Sankai-Doumei, une team de scantrad française le traduit en français...). Et bah c'est pas du tout la même chose que son homonyme de chez Mistwalker, bon déjà le style graphique n'est pas du tout pareil, mais en même temps c'était logique, quand à l'histoire, bizarrement, ça pourrait ressembler, en effet, un héro de 16 ans s'allie avec une créature qui prend forme grâce à l'ombre du héro. Ils vont devoir sauver le monde d'une terrible et vile menace. *Original, très RPG comme sénario* Mais voilà, ça s'arrête là avec les points communs. Autant j'aimais le dessin dans Death Note, autant là je trouve ça moche, on se croirait dans Breath of Fire: Dragon Quarter.
Pour la suite de l'histoire, hum, le héro n'est attiré que par les poitrines de la gente féminine :/ Je me suis dit quand j'ai vu ça, "bon c'est pour déconné, ils vont arrêter rapidement", bah au second chapitre, c'est pire, ça devient même le but du héro: Tuer la méchante car elle s'en prend aux filles  -___________- Alors les mecs ils peuvent tous crever, mais les filles pas touche -___________-.

Bon tout ça pour dire, j'ai lu les quatre premiers chapitres, à la fin des deux premiers, je me suis dit, "non spo possible, j'arrête, c'est trop con", et j'ai quand même continué (merde ! c'est Obata quand même ! Il ne peut pas faire de la merde !) Et bah ça évolue, en bien, c'est plus du tout basé sur le cul comme les chap précédant ! Ouf, sur le coup, j'ai eu peur que Obata ne finisse comme  Akamatsu avec son Negima plein de loli et de scènes nues avec des filles de 11ans -________-... Et comme je le disais plus tôt, le dessin n'est pas encore du niveau de Death Note, mais c'est certainement dû à la prépublication. Mais ça devrait s'améliorer avec la sortie des tomes reliés?

Pour conclure, c’est une série à lire si on aime l’héroic fantasy à la Übel Blatt et qu’on n’a pas envi de lire un truc trop compliqué...

Commentaires