Connect

Japan Expo 2007: un Toulousain en voyage - seconde édition :)

Le Japan Expo, monument français de la culture otaku en France s'est déroulé le week end dernier, petit résumé... On en parle même sur TF1 ;) Le pire c'est que je suis dedans ^^;

Jeudi soir, le grand départ, après un presque-loupage de train, nous (goinshujinsama et moi) sommes en route pour Paris, bon, quasiment le même coup que la dernière fois. Un peu de Mario-kart durant la nuit, puis arrivé à Austerlitz, métro, RER, Villepinte...

Ah le japan expo et son éternelle file d’attente, sauf qu’arriver à 8h sur place, ça aide à être dans les premiers :) Nous voilà parti pour 2heures d’attente, du bon Mario kart, du bomberman et j’en passe nous occupe pas mal de temps. Helas, dans la file d’attente, j’ai 3 weshOtaku à coté de moi et ces connards m’ont spoiler la fin de Death Note -_________- ; Putain ça vous a fait jouir de raconter la fin, que dis-je de crier la fin pour que tout le monde entende à 20m autour de vous (et je reparlerai du spoile ).
Ah ? Il est 9h20 et ils ouvrent ? Nani ??? Bon, bah ils ouvrent, mais c’est pour mieux nous faire attendre dans un interminable dédale de barrières et autres grilles dans un gigantesque hall. Yeah ! On est les tout premiers sur les starting block... bon reste plus qu’à attendre 30 minutes. Longgggggggggg, mais c’était sans compter les organisateurs, mini quizz avec distribution à l’arrache de tomes de manga dans le public. 10h10 : gogogo ! Ca ouvre !

Et là, on en prend plein les mirettes, c’est plus espacé que l’année dernière. A gauche en rentrant, il y avait le stand Tonkam avec une  très grande bannière montrant leur nouvelle acquisition... MxZéro... MxZéro comme Mx0?, Yattah ! Ca pour une surprise, c’est une sacrée bonne surprise, j’en avais parlé il y a peu de temps pour faire découvrir la nouvelle œuvre de Yasuhiro KANÔ. Et quasiment en face de Tonkam, il y avait son concurrent de toujours : Kana. Il faut bien l’avouer,  je suis un anti-narutard convaincu, mais je dois dire  que le stand Kana avec la gigantesque bestiole narutoesque avait de la gueule !

D’après mon humble expérience, il vaut mieux consacrer le vendredi aux achats de goodies et de consacrer le samedi et dimanche aux expos / conférences / cosplay car tous les bons objets  sont déjà partis... Après une visite chez Kami pour chopper le T-shirt collector Sentai-school édition limitée blabla, je me dirige vers Kana pour trouver désespérément où se font les dédicaces de Noboyuki Anzaï. Bon bah il n’en fait pas le vendredi, comme ça c’est fait (parait qu’une cuite la veille au soir n’a pas arrangé l’affaire).  S’en suit divers achats chez Ki-oon (Mahoromatic #3, Ubel Blatt #1, Yuma à la conquête du monde, Candidate for Goddess #2 et le Blood of Matools #2) sur le stand d’en face, je me prends le DVD de Dokuro-chan introuvable dans la ville rose. Et je fini chez Taifu Comics pour prendre le premier tome de Murder Princess sorti en avant première pour le Japan Expo. Bon maintenant que faire ? Ah il est 10h40 et il y a une conférence de Monsieur "je suis le créateur de la série Final Fantasy et je me suis  cassé/fait viré  de chez Square-Enix avant que ma série fétiche ne se casse la gueule avec l’épisode 12", le bien nommé Hironobu Sakagushi. Il venait présenter son nouveau petit bébé : Blue Dragon (pas le manga tout pourri dont j'ai parlé ici). Bon alors je dois avouer que je n’ai pas été totalement convaincu par le jeu. Bon déjà, je ne sais pas qui a fait le choix des scènes à dévoiler, ce mec n’a pas été très malin, car bon, montrer la zone de fin et une scène clé. C’est du spoile en boite ça. Le jeu lag, ca saccade sur certains endroits, j’espère que ça sera modifié ou que c’est le fait de passer sur grand écran qui a donné cette impression ! Le seul bon point est que les voix sont en jap, pas de la doublure anglaise horripilante à la Grandia 3 "You must believe in love", ouais ouais c’est ça. Par contre du  Nobuo Uematsu pour la musique, ça, ça déchire ! Sinon, une petite remarque sur la femme qui traduisait en français les paroles de Hironobu Sakagushi, elle ne savait pas parler français. Heureusement que son anglais était bon (une jap avec un bon anglais, on aura tout vu...O_o) ce qui permettait de bien comprendre quand même.

Le reste de l’après midi fut consacrée à la visite des stands. En passant par le bloc Namco, on a touché un peu à Eternal Sonata, nya, c’est vraiment cute, ça pourrait être un jeu qui me ferait prendre la XBOX 360 ça.... Ou pas.

Bon 16h, c’est bien gentil mais j’ai déjà mal aux pates, après une brève concertation avec goin, nous voilà parti à l’UGC de la Défense voir La traversée du Temps. Et oui, ce film d’animation fort sympathique n’est pas sorti à Toulouse, en même temps, il n’est sorti quasiment qu’à paris et dans 3-4 salles en province...

Allé, j’arrive chez mon hébergeur vers 23h, pfiou, je suis crevé et dire qu’il faut se relever à 6h le lendemain...

6h... le réveil du tel sonne... putainnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn je veux dormir ! Bon mode zombi jusqu’à la douche. 7h : RER A, je fini ma nuit. A Chatelet, je prends le RER B et là je me suis senti comme Sasahara dans genshiken lorsqu’ils vont au commiket, il y avait dans le RER que des otakus ou autres fans d’animations jap... Ca sentait le fan d’anime à plein nez, tous collés les uns aux autres... Ah comme quoi, genshiken est assez prêt de la réalité ^^ ;

Ayé, hop, j’arrive au japan expo... rahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh encore plus de monde que la veille. Fait chier ! 1h30 à attendre avant l’ouverture du salon, bon bah l’IPod est mon ami. 10h30, je suis enfin dans le salon, je rush au stand kana ou goin m’a réservé ma place dans la file d’attente pour Anzai, super ! Je suis 5ème dans la file ! Reste une demi heure à attendre, les dédicace commencent à 11h... 11h30 Anzai arrive... -____- Mais pas de dessin, une simple signature car Kana estime qu’il n’aura pas assez de temps... Fait chier !

De gauche à droite: La trad jap, Noboyuki Anzai, son éditeur.
De gauche à droite: La trad jap, Noboyuki Anzai, son éditeur.

Dédicace de Mär par Noboyuki Anzai
Dédicace de Mär par Noboyuki Anzai

Bon je repars avec ma signature de Anzai-sensei et je me dirige vers l’Amphi pour le défilé de cosplay, bon forcément, il y a déjà plus de place, car avant il y avait un défilé de mode avec Nana Kitade en guest-star (vous savez, celle qui chante Kesenai Tsumi dans Full Metal Alchemist). Bon moralité pour le cosplay, c’est par terre qu’on se le fait.  Deux mot : c’est long, autant les années précédentes j’avais apprécié le cosplay, autant cette année non, peut être que mon manque de sommeil était la raison de ma démotivation ou les 109 cosplayeurs... non la vrai raison, c’est le cosplay de Death Note spoilant à mort la série, encore un mec qui s’est cru supérieur aux autres car il regardé la série en fansub -_____________- ;  Ca m’a largement dégouté du cosplay... Après le défilé, nous avons pu avoir des places assises pour le Sushi Quizz et là, c’était la grande rigolade avec toujours autant de questions connes et de vidéos délirantes, si vous avez Free, vous devriez pouvoir voir ça sur NoLife TV :).

Bon je passe sur le retour, le dodotage et le transport du matin... Je dois quand même dire merci à Hoshigami Remix de faire des combats aussi long, je n'ai pas vu le temps passer :)

Bon, 10h20, je suis dans le salon et je rush au stand BlackCat pour faire dédicacer mon Tome 1 de Pixie par Aurore, la dessinatrice (c’est elle aussi qui a dessiné l’affiche du japan expo). A midi les dédicaces commencent, étant le premier je reste pour voir l’aquarelle prendre forme... trop trop trop belle la dédicace, la plus jolie et de loin en ma possession.

Dédicace de Pixie (personnage de Elvynn) à l'aquarelle par Aurore
Dédicace de Pixie (personnage de Elvynn) à l'aquarelle par Aurore

Quelques minutes après la fin de ma dédicace, goin me rejoint, nous nous dirigeons vers l’amphi pour le cosplay de groupe et finalement, manque de motivation dûe certainement au cosplay de la veille, je préfère aller à la conférence de Noboyuki Anzai.
Très intéressant, j’ai appris que Anzai a stoppé Mär à cause d’ennui de santé, donc la fin est bâclée :( Que la pseudo suite appelée Mär Oméga n’était pas de lui et qu’il n’avait aucun poids sur le déroulement des aventures du nouveau héro. Et que Anzai, bien qu’il ne travaille en ce moment sur aucun projet, a l’intention de reprendre son métier de mangaka lorsque sa période de convalescence sera finie... So wait and see. Autre bonne nouvelle, un mec a demandé si Anzai travaillerai sur un manga Hentai et Anzai a répondu qu’il avait toujours son âme d’enfant et que dans ces conditions, ca lui paraissait impossible de dessiner du porno, oufffff il manquerai plus que ça >___< !
Pour ceux qui y était, je suis le mec qui a demandé où on pouvait avoir le T-shirt Mär du camarade de Anzaï... (Ouais le ridicule ne tue pas).
Une fois la conférence terminée, nous avons eu le droit à une dédicace de Anzaï, Bino, t’as du bol, je t’en ai pris une !

Nous sommes resté assis pour attendre la conférence suivant : "Editeurs : que nous préparent-ils ?". Tonkam, Soleil et Ki-oon (prononcez Ki oune) étaient présents. On sentait une légère tension entre les vieilles maisons d’éditions "Tonkam & soleil" et la nouvelle "Ki-oon", assez drôle justement les répliques de Ki-oon du genre :

-lorsque l’on est une grande maison d’édition, on est privilégié face aux grandes maisons japonaises (Tonkam)
-pourtant, on partage l’exclusivité avec Kurokawa de Square-Enix qui est un très grand groupe... (Ki-oon)

Et pan !
Du coté des nouveautés, Soleil a les droits pour le manga de Castelvania, ce qui va dans sa lignée de manga  jeux vidéo avec Suikoden 3. Allez un petit effort, sortez nous Kingdom Hearts et Valkyrie Profile, ah non, suis-je bête, c’est Ki-oon qui a les relations avec Square-Enix  ^__________^ ; D’ailleurs, Ki-oon risque de devenir mon éditeur fétiche car ils se spécialisent dans le fantastique et Héroic Fantasy, tout ce que j’aime en gros, de plus la maison Ki-oon nous a promis des mangas d’un genre nouveau comme Kamisama (un auteur jap qui n’a le statut que d’amateur au japon). Concernant Tonkam, ils ont répété l’acquisition de Mx0. Que des bonnes nouvelles. Goin a voulu poser une question à tonkam : "Mais qu’est-ce qui vous a pris de licencié Gakuen Tengoku : l’amour en cours ?". Mais il a pas eu les couilles de demander, en effet, ça aurait été interessant d’avoir leur point de vue sur cette série...

Arès un petit coucou à Imagin’ère, on repart pour Austerlitz où le train nous attends. Fin du japan expo 8ème impact, rendez-vous l’année prochaine pour la prochaine édition.  En attendant, il y a le chibi-japan-expo début novembre et le Toulouse Game Show fin novembre... Du bon temps en perspective !

Ps: Les autres photo viendront avec le temps ;) + Un scan de ma dédicace de pixie en mieux !

Commentaires