Connect

Japan Expo 2007: Premières impressions

Diverses pensés et interrogations avant l'article final (pas encore recup mes photo)...

Cette année, les auteurs étaient moins présents, Tokebi, n’a ramené que 4 coréens au lieu de la dizaine habituelle, étais-ce lié à leur problème de licence ? De même pour soleil qui avait mis le paquet cette année que sur les auteurs français, mais attention, du bon : du Arleston, du Tarquin... Quelques stars de Jpop pour satisfaire les fans de Jpop – Jrock...  Sans oublier Kana pour Mär et Shaman King. Mais il est loin le temps où Katsura venait à Paris...

Le free Hug style était à la mode cette année, vous savez, cette pub contre les préjugés sur le sida, bah là c’était pareil, le vendredi, il y avait quelques personnes avec des panneaux "free hug". Le samedi, ils se sont multipliés, on en voyait partout, free hug par ci, free hug par là, petit clin d’œil à goin qui a refusé le free hug d’une fille narutisée, il lui a sorti un joli « ah non pas de free hug avec Naruto » et s’est cassé :). Le dimanche, c’était encore pire, c’était l’invasion, mais il y avait des innovations, le free slaps est arrivé, ainsi que le free kiss ou le free smac, le free sex ou bien le free sodomie. Que d’imagination chez certaines personnes ^^ ;

Pour continuer sur les nouvelles modes, j’ai remarqué la recrudescence de goth-lolita et autre emo. C’est simple, une fille sur 10 était une goth-lolita et un mec sur 20 avait un look goth. Après on aime ou pas, je ne juge pas, mais ça m’a surpris :).

Et pour finir, la catégorie du weshOtaku, et ça, ça fait peur... Il y a 4 ans, lorsque le Japan était encore au CNIT, n’était présent pour la majorité que les fans d’animations japonaise, limite les asociaux qui sortaient uniquement pour le japan expo, c’était l’bon vieux temps ma pauvre Lucette. Mais depuis le manga est devenu un phénomène de mode. Même les weshwesh casquette pantalon pijama s’y intéressent. Je suis certain que dans un avenir proche,  Skyrock fera gagner des places pour le japan expo à ses auditeurs. Ce qui est très drôle, c’est qu’on retrouve le même comportement que celui d’un narutard moyen, c'est-à-dire « Naruto c’est trop de la bale » à la différence que le narutard à le plus souvent 10ans alors que le weshOtaku en a au moins 5 de plus :). Le weshOtaku a les mêmes habits que ses maitres rappeurs américains sauf que sur les sweet à capuches trop grands, il y a des écritures japonaises ou des décalco HK. Il parle comme un wesh mais en plus il rajoute des mots japonais. « Zy va, elle est trop kakoi cte meuf ! ». Véridique, j’en avais à coté de moi dans la file d’attente. Mais bon, il faut de tout pour faire un monde...

Commentaires