Connect

Japan Expo 2008 : Un toulousain en voyage III - La revanche des Otakus

Voilà, je suis assez reposé, je peux enfin pondre mon pavé sur cette édition 2008 du japan expo. Il y a déjà pas mal de billet de sortis , , ou , mais je vais quand même faire le mien. Voici donc la troisième fois que je blogue ( ça se dit ça ? ) sur le/la japan expo, les deux précédentes éditions sont ici et . Cette année, je logeais non loin de la mairie de Clichy, donc le temps de transport était correct (40 minutes pour aller sur la convention).


La célèbre file d'attente du Japan Expo...


L'intérieur de la convention

Veille + Premier jour.

Nous ( Mag + moi + 2 ptits ISI ) sommes donc partis de Toulouse mercredi soir par le train de nuit portant le doux nom de Lunéa (ça fait très RPG ça comme nom ! ), bref, nous voilà arrivé vers 6h50 à Austerlitz. On se dirige donc vers le Japan Expo directement, après le métro + RER, nous voilà arrivé, il doit être 8h30 et on a le droit de camper devant l'entrée ( placé dans la première file d'attente ). 11h40, on voit les billets privilèges passer devant nous, forcément, ils se font huer :=). 11h55, les portes sont ouvertes, c'est le rush ! Vite Vite, où se trouve le stand Kana pour la dédicace de Takeshi Obata ? après avoir découvert le Naruto géant nous commençons à faire la queue. Il parait qu'il y avait 150 dédicaces par jours. Le mec derrière moi a compté, il y avait 80 personnes devant nous... Lorsqu'on arrive enfin à la caisse, le vendeur sort : Il reste 3 tickets... Bon ok c'est bon, je suis le 3ème, les mecs derrières commençaient à s'énerver grandement :=) (une heure et demi d'attente pour rien ! ) Bref, j'ai enfin mon Ex-libris pour Obata. Maintenant que faire ? Et bien direction la file d'attente de Obata. Par chance, près de 1h30 avant la dédicace (il doit être 14h30 ) il n'y a quasiment personne. On se plante donc là en attendant le dessinateur. 16h, il arrive, j'ai ma signature, Youpie \o/ ! Et maintenant que faire ? Une petite visite dans les autres stands s'impose. Un rapide passage au stand Haruhi.fr, j'ai le droit à mon autocollant Brigage SOS et un petit thé ainsi que des gâteaux ! Miam ! (d'ailleurs il était à quoi le thé, il était super bon ? ) Quelques achats de manga par-ci par là, mais rien de très important. Petite déception quand même, je n'ai pas pu avoir ma dédicace de Nerdz, ça se déroulait pendant l'attente de Obata.


Les petiotes du groupe Scandal.


Le stand Haruhi.fr


Miam Miam Miam...

Second jour.

Les choses se corsent, en effet, après plus de 5 heurs d'attente debout la veille, les pieds commencent à dire "ouhouh, j'ai mal, faudrait penser à arrêter de marcher", et bien tant pis. Me voici debout en warrior à 6h45 le jeudi matin, ce qui nous fait arrivé à 8h30 sur place. Et là, il y avait plus de monde que la veille !!! Fait chier ! Bon bah après 1h d'attente, me voici dans le salon. Je rush cette fois-ci sur le stand Ki-oon pour ma dédicace de Tetsuya Tsutsui. Le mec me dit, pas de file d'attente avant 11h. OK, je reviens à 11h alors. Je me plante donc dans la file pour la dédicace de Sadamoto, l'illustrateur d'Evangélion. Je fais régulièrement des allers-retours entre les deux stands histoire de pas louper la queue pour Reset. 10h30 : ok, il n'y a personne... J'y retourne à 10h40 avec mon ticket d'or pour Sadamoto et là, une file s'est formée !!! Je retourne voir le gars et il me dit, cette file d'attente s'est formée malgré leurs dires... Bon tant pis je reviendrai demain, pas envie de lutter avec des acharnés...

Me voilà libre, je retourne me balader un peu partout, visiter les stands que j'avais pas vu la veille, je suis allé voir le magasin Toulousain Imagin'ère et me revoilà dans la file d'attente de Sadamoto. après une petite demi-heure d'attente, j'ai la sainte signature : avec un Pen-Pen en plus.  Ça m'a pris du temps pour expliquer à la traductrice que je désirais le pingouin de Evangélion, mais au final, je l'ai !!! (et les personnes derrières aussi quand ils ont vu que ça passait, ils ont demandé aussi). Bref, petit passage au divers stand Jeux vidéo, j'ai testé rapidement Soul Calibur IV, il n'y avait que trois personnages de jouable, dommage, j'ai touché aussi à Tales of Vesperia (c'est joli !) et j'ai vu les gens jouer à Valkyria Chronicles sur PS3, c'est encore plus joli !.La journée s'est terminée par une pause aux arts-martiaux, on a maté les exhibitions des différents arts de combats.


Les gundams à l'assaut !


Pas de copine pour les gundams-addicts...

Troisième jour

Mes pieds me lancent un ultimatum : soit tu marche sur les mains, soit tu fais des arrêts sur place inférieurs à 3 minutes, 6h50 le réveil sonne... Après un effort surhumain pour se lever, nous voilà parti pour de nouvelles aventures \o/. Vers 9h30, ça ouvre, je me jette sur le stand ki-oon et je campe. Mais il y avait déjà des personnes devant moi ! Une Haruhi et un autre membre de la brigage SOS. J'ai aussi entraperçu quelques autres personnes de blogchan. Après quelques heures d'attentes, la voici ! Ma dédicace de Tetsuya Tsutsui !!! Une Hitomi de Reset toute belle !!! Ca valait le coup d'attendre ! Bref, que dire d'autre... A oui, la nourriture... J'ai boulétisé le matin, j'ai zappé d'acheter un sandwich gare du nord avant de prendre le RER B vers Villepinte. Et là, comme dirait l'autre : game over (ou gars mauvais). J'ai attendu plus d'une heure pour un sandwich jambon-beurre, un cornet de frite et une canette de Sprite !!! Et tout ça pour la somme modique de 9€40 ! La loose -____- Le plus drôle étant qu'ils servent ça avec des serviettes "lol", je sais pas si c'est fait exprès, mais c'est bien trouvé comme foutage de gueule... La fin de la journée a été dédiée au cosplay, nous avons campé devant le cosplay libre et regardé les sélections pour le world cosplay summit, et la seule chose que l'on peut dire, c'est que c'est joli !


Tetsuya TSUTSUI smile (notez le sticker SOS Dan sur son bras droit )


Présélections au world Cosplay Summit : XXXHolic, Trinity Blood, Gundam SEED, Clover et Kamichama Karin...


...Présélections au world Cosplay Summit : .HACK, Gundam SEED, Clover et Clover.


Cosplay divers: Saber de Fate Stay Night et Chii de Chobits.

      
Cosplay Final Fantasy VII : Cloud, Aerith et Zack.


Le cosplayeur italien, celui qui aime les ailes !

Quatrième jour

La journée commença par le même rituel que les autres jours, réveil à 6h50, puis douche, métro, RER, file d'attente... 9h30, ça ouvre, rush direct à l'amphithéâtre. Je devais être dans les premiers à camper devant les portes de l'amphi. 1h30 de mario-kart plus tard, les portes ouvrent et oh misère!!!, il y a de nouveaux une file d'attente... Mais au final, je me suis retrouvé au second rang... Ce qui est plutôt pas mal, on avait une très bonne vue sur la scène. Il me semble qu'il y avait autant de cosplayeurs que l'année dernière: 36 groupes. Le gros moment du défilé a été la demande en mariage d'un des cosplayeur à sa copine cosplayeuse. Une demande devant plusieurs milliers de personne, fallait oser :=) une fois le cosplay terminé, il y a eu le retour des 10 groupes du world cosplay summit. On a pu admirer leur chorégraphie.


Cosplay de groupe : La demande en mariage va arriver !


Cosplay de groupe : One Piece.


Cosplay de groupe : San Ku Kaï...


Cosplay de groupe : Valkyrie Profile : Tiens tiens, ça me rappelle quelque chose cette scène...


Cosplay de groupe : Dragon Ball.

Le cosplay terminé, une grande partie des spectateurs de la salle sont partis. Il ne restait que les acharnés : le Sushi Quizz arrivait. Ce jeu est l'adaptation du Burger Quizz de Chabat, mais avec des questions en rapport avec la culture japAnime. L'année dernière, j'avais ris comme un fou, cette année, j'ai été déçu, trop de blagues en dessous de la ceinture bien lourde et bien grasses, de plus, le jeu semblait avoir été moins organisé que les années précédentes... Dommage, ils feront mieux l'année prochaine ! Ensuite venait la finale OrGame DDR, et là c'était pas des rigolos, les mecs qu'on a vu jouer sont vraiment très très bon. Et moi qui n'arrive même pas à finir Nori Nori Nori en normal :=)


Equipe de Nerdz / NoLifeTV

Bilan

Après ces quatre jours, autant dire que je n'ai pas mis longtemps à trouver le sommeil dans la nuit de dimanche à lundi, le train avait même pas dû rouler pendant 2 minutes que j'étais déjà entre les bras de Morphée... Je n'ai qu'un regret : ma chasse aux dédicace m'a empêché d'assister aux conférences, c'est con, c'est souvent le plus intéressant, encore que cette année, il n'y a pas eu de conférence éditeurs, c'était assez savoureux l'année dernière. Mais voici ce que je retiendrai :

  • Ma dédicace de Tetsuya Tsutsui
  • Ma dédicace de Sadamoto
  • Tales of Vesperia
  • La prévente du tome 17 du Nouvel Angyo Onshi chez Pika
  • Trop de monde le samedi / Dimanche
  • Prendre le passeport à 90 euros peut s'avérer utile ( mais stupide )
  • Moins de Free Hug, mais toujours trop.
  • Ankama est devenu un géant.
  • Pas chers les decks Naruto offerts dans certains sacs à l'entrée, c'est bien pour mon neveu de 7 ans :=)
  • Pas la peine de chercher à manger sur le salon, autant jeûner


Sculpture étrange

Par contre, la chose qui a surpris plus d'une personne est la disparition de plusieurs stands de culture japonaise : le stand sur l'ikebana, les forges de sabre... Cette convention tournait plus autour de l'animeExpo que du JapanExpo, c'est dommage... Ce que l'on doit retenir est la montée en puissance de Ki-oon et la chute de Pika. En l'espace d'un an, les deux éditeurs ont échangé leur positions... Encore cette année, la machine Japan Expo s'enfonce de plus en plus dans le commercial, mais bon, voir Sadamoto et Obata, ça n'a pas de prix :) Allé, rendez-vous l'année prochaine pour l'épisode IV, un nouvelle espoir ? ou pas.


Leia est passée du coté obscure !!!


Jeu très simple : il faut tirer sur les Ewoks !


Open the (star)gate !

Commentaires