Connect

Carnets de Voyages - Venise la Sérénissime. 3 jours dans la cité des doges!

Arrivée à venise - Sortie de la gare Santa Lucia

Avec Chérie, nous regardions en Janvier dernier les villes accessibles depuis Toulouse avec EasyJet. Et Venise fait partie des heureuses élues. Ni une, ni deux, nous avons pris nos billets pour passer 3 jours magnifiques!

Milan, l'arnaque.

Après réflexion, je ne sais pas pourquoi lorsque l'on a pris nos billets d'avion on a choisi d’atterrir à Milan. C'est certainement lié au fait que les directs Toulouse-Venise ne doivent pas voler les samedis. Par défaut on avait dû choisir de faire un Toulouse -> Milan en avion puis Milan -> Venis en train, hélas, ce n'est pas le choix le plus stratégique qu'on aît pu faire. La navette aéroport milanaise est vendu à un prix prohibitif: 10€ pour faire le trajet Aéroport / Centre-ville. Deux fois plus cher qu'à Toulouse ou Venise. Une fois arrivé à la central Station de Milan, on est allé prendre une pizza dans un resto du coin... 47€ pour une pizza ,une salade, une glace, un tiramisu et deux bouteilles d'eau. Ça pique, mais finalement on n'aura rien payé d'aussi cher durant le séjour à Venise. On s'est fait avoir dans un piège à Touriste c'est tout.

 venise vue du campanile Atelier de réparation de gondole

S'en sont suivi deux heures de train pour arriver à Mestre. Prenez vos billets à l'avance, ça vous permet d'avoir un Milan-Mestre à 9,99€ au lieu de 29,99€ sur trenItalia. Un fois arrivé à Mestre, il y a des trains pour Venise Santa-Lucia (toutes les 5-10 minutes)! Et là quand vous sortez de la gare Santa-Lucia... La claque. On se dit "ah ouais, les cons, ils l'ont fait, ils ont construit la ville sur l'eau". Cette vue du Grand Canal est tout simplement inoubliable.

Venise au fil de l'eau.

Nous avons pris nos quartier sur l’île principale, à deux pas de la place Saint-Marc: à l’hôtel San Maurizio (ligne 1 - Giglio). Venise, c'est plutôt cher au niveau des hotels, pour 3 nuits, nous avons payé 240€ sachant que nous avons eu un rabais de 50% en passant par le site hostelbooker! Et n'hésitez pas à y mettre le prix: aller à Venise en Juillet sans clim, c'est horrible.

Grand Canal basilique San Giorgio Maggiore

Moi qui suit pour le développement des transport en commun et l'abandon de la voiture au quotidien, j'ai été servi à Venise. Une ville sans voiture? Le rêve! Pas de bus, juste des vaporetti: les bateaux bus. Le ticket 72H est à 35€. Très rentable pour visiter la ville au fil de l'eau! Et surtout c'est vraiment agréable. Vous savez, quand on visite une ville, la partie la moins plaisante de la visite, c'est souvent les transports en commun. C'est là qu'on trouve les meilleures odeurs de la ville et la faune locale exceptionnelle (comme à Paris par exemple testé et approuvé le weekend dernier). Et bien à Venise ce n'est pas le cas! C'est un réel plaisir de se faire transporter en vaporetto sur le grand canal ou entre les iles... Attention, ces bateaux sont assez bruyant en poupe. Mieux vaut aller à l'avant!

Gondoles et autres attrapes-touristes.

Les gondoles, c'est joli, ça fait rêver, mais c'est tout. On peut s'en passer. Cependant, nous avons craqué le second jour, nous avons pris la formule "soirée + musique" à l'office de tourisme. 40€ par personne pour 40 minutes et 6 par gondole. C'était sympa mais sans plus car finalement le tour en gondole se passait dans notre quartier, on avait déjà ratissé ces ruelles plusieurs fois. Le gros intérêt est d'apercevoir l'entrée fluviale de la Fenice. Mais c'était déjà fait... La gondole, ça doit être très sympathique à condition d'y mettre le prix. il faut compter plus de 100€ l'heure pour la prestation minimale. L'office de tourisme propose une visite gold à plus de 200€... Ça commence à faire cher la minute!

Gondoles Petit déjeuner Chez Florian

Sur la place Saint-Marc, il y a de nombreux petits cafés qui proposent sur leur terrasse des orchestres de chambre. Forcément ça tape à l’œil et ça attire le chaland. Nous avons choisis le café Florian. Les choses sont claires: dès qu'on s'assoie sur la terrasse, un serveur parfaitement habillé vous montre du doigt les 6€ de supplément par personne pour "l'orchestre". Ça annonce la couleur. Pour un jus d'orange, un café et deux croissants servis sur un plateau en argent... une note de 39€. Gloups. Mais bon, c'est Venise, donc on se laisse tenter... 

La visite de la ville

Venise n'est pas immense. J'avais lu quelque part qu'il fallait s'y perdre pour ressentir l'ambiance de la cité. Ok, on s'est perdu... 10 minutes et de nuit. Pas de quoi ressentir la folle ambiance! Mon plus beau souvenir de Venise, c'est le palais des doges. C'est impressionnant tant d’opulence et de richesse étalée. Des salles au plafond entièrement recouvert de toiles de maîtres et d'or! Vraiment c'est majestueux et imposant. Je n'ai pas ressenti ça lorsque j'ai mis les pieds à Versailles. Pour le palais des doges, il y a un système de pré-vente à l'office de tourisme: 16€ l'entrée avec le coupe file. Et rien que pour ça, il faut acheter le billet à l'office de tourisme!

Palais Contarini del Bovolo Canaux dénonciation  porte sous l'eau

A coté du palais des doges, il y a le campanile de Saint-Marc dans lequel vous pouvez grimper! (Enfin, un ascenseur va le faire pour vous) Du haut de ses 50 mètres on a une vue extraordinaire sur la ville et ses environs. C'est à faire! Ils louent des audio-guides en bas du campanile, je ne peux que vous inciter à les prendre, car ça aide grandement à trouver les petites merveilles vénitiennes. De même que le Campanile de la basilique San Giorgio Maggiore, cette basilique richement décorée est accessible uniquement par vaporetto (mais il y a de nombreuses lignes qui s'y rendent). La vue est impressionnante! 

Place Saint Marc Venise vue du campanile 2 

Bien entendu, les nombreux palais de la ville ne sont pas forcément ouverts au public, par exemple le palais Contarini del Bovolo avec son escalier en colimaçon était en restauration. Mais vous devriez quand même trouver votre bonheur! Un autre emblème de Venise est le théâtre de la Fenice. Cet endroit est monumental! La visite (payante) accompagnée de son audio-guide permet de visiter le théatre de façon autonome et à un rythme tranquille. A vous la joie de vous poser dans la loge royale et d'écouter les répétitions des chanteurs. Devant ce spectacle, on comprend mieux pourquoi les places à la Fenice sont à 90€!

Ruelles venise Linge

Je vous conseil aussi de prendre un vaporetti et de descendre à la station St Elena (ligne 1). Ce quartier est le dernier épargné par le tourisme. C'est typiquement italien: le linge qui pendouille dans la rue, les petits cafés où ça braille italien ou les jardins dans lesquels les gens siestent sur un banc. Un petit moment de tranquillité à l’écart qui vaut bien son petit détour.

D'île en île...

La lagune de Venise est composée de nombreuses iles. Les plus grandes sont accessibles par vaporetto. On a forcément décide d'aller y faire un tour. Sur notre petit cartoville, on pouvait lire la description des iles:  

  • L'ile du Lido: la station balnéaire de Venise. Des grands hotels, des night-clubs et autre restaurants sont présents et surtout les 13km de plage sont toujours bons à prendre. C'était agréable de se promener les pieds dans l'eau. Si on avait eu le temps, je pense qu'on se serait posé quelques heures sur la plage! Hélas, séjour trop court... On a juste tremper les mollets! 
  • L'île de Murano : une petite île qui abritait les soufleurs de verre de Venise. Il y a le musée du verre vénitien sur cette ile. Bon à vrai dire, à part être un aficionados du verre, il n'y a pas grand intérêt. On voit uniquement des vases ou assiettes. J'aurais bien voulu voir un souffleur de verre en vrai! 
  • L'île de Burano : l'ile des dentellière. Alors autant annoncer la couleur, il n'y a guerre que les asiatiques avec leurs sacs Gucci et Chanel achetés plus tôt place Saint-Marc qui pourront s'offrir une ombrelle en dentelle ou un débardeur. Ce n'est pas accessible à toutes les bourses! Par contre, le village est vraiment mignon: toutes les maisons sont peintes de couleurs différentes. Ce patchwork de couleur rend Burano très particulière. C'est à voir!

Burano Port de plaisance

Après cette petite escapade sur les iles, vous pourrez vous arreter à la pizzeria da Alvise à Fondementa nuove. Les pizza y sont très bonnes et le prix très léger.  

La restauration

Justement, abordons le sujet de la nourriture à Venise. C'est à la fois cher et abordable si on fait un minimum attention.  A Venise, hormis les restaurants à touristes, peu d'endroits proposent des menus. Le entrée-plat-dessert sont très coûteux. Sans compter l'eau en bouteille car ils ne servent pas d'eau en carafe. De toutes façon, le midi il faisait trop chaud pour manger du lourd. C'était donc des triangoli ou des panini accompagnés d'une glace en dessert. Car oui, ce n'est pas un mythe, les glaces sont divines là bas.

Spritz Triangili

Pour donner un ordre de prix pour deux: le midi, on s'en sortait à 20€. Le soir 40€ pour manger correctement avec un Spritz en apéritif. Un peu comme en France en fait... Le prix d'un pot de 2 boules de glace oscille entre 1,5€ et 2,5€. La bouteille d'eau de 0,5L est à 1€/2€ selon les endroit. Et ce n'est pas forcément dans les boutiques des pakistanais qu'elle est la plus chère!

Que dire de plus ?

Voici quelques pro-tips pour la route. 

  • Vous pouvez prendre vos quartier sur l’île du Lido: un vapporetti de nuit vous y amène à toute heure. Les hôtels sont certainement moins chers là bas qu'à coté de la place Saint-Marc! 
  • Pour ceux qui veulent faire la visite en gondole, je pense qu'il vaut mieux aller directement demander aux gondoliers le prix (100€ / h) et l'itinéraire de visite souhaité. 
  • Prendre une journée de plus pour se poser sur les plages du Lido
  • Arriver à 8h pour visiter la basilique Saint-Marc!
  • Achetez un guide papier genre Cartoville. Ça aide grandement, surtout au niveau des transports. Le Cartoville est plutôt bien fait avec son détail quartier par quartier.

Place Saint Marc sous l'eau Café ducal

Mon plus beau souvenir? La place Saint-Marc inondée pendant une mini Acqua alta. Sur la place trainaient quelques touristes. Les cafés étaient fermés. Un certaine tranquillité se dégageait de l'endroit... Magique! Mon seul regret dans ce voyage, c'est de ne pas avoir pu entré dans la basilique Saint-Marc. Mais ça fera une excuse pour remettre les pieds dans cette somptueuse ville le temps d'un weekend!

Commentaires