Connect

Carnets de voyage - Washington: 2 jours dans la Mall !

Titre - Washington

(Et on ne parle pas du coffre de la voiture)

En 2013, j'ai passé une semaine à New-York à visiter la mégalopole. Une promotion il y a 2 mois sur les vols pour les USA chez Luftansa nous a décidé à y retourner: 410€ le Toulouse-New York... Que demander de plus ? Ah oui, pour quelques euros de plus, on a pu atterrir à Washington. C'est décidé, en route pour le District de ColumbiaObama on arrive !

Petit rappel géo-politique: Washington est la capitale des Etats-Unis, mais à la différence de Paris, on sent que Washington est le coeur du pays: la ville ne fut créer que pour une seule chose : l'unification et la gouvernance des états du pays. La signification des "Etats Unis" prend réellement un sens dans cette ville.

Avant de partir...

Logement et déplacements 

Difficile de trouver où dormir lorsque l'on ne connait pas la ville. La logique veut qu'on se rapproche du centre et forcément les prix grimpent en flèche. Après avoir étudier attentivement les lignes de métro, on a décidé de s'écarter de la ville et de louer une chambre d'hôte à Arlington, la banlieue chic à moins de 20 minutes du centre de Washington: finis les immeubles, place aux pavillons quasi centenaires et aux jolies petites rues où l'on entend les oiseaux et voit les écureuils se balader tranquillement. Nos hôtes bobo pro Bernie Sanders et écolos étaient adorable et pour moins de 250$ les trois nuits, on était comme des rois.

Washington est une grande ville où se déplacer en métro est plutôt une bonne idée. Il existe une "Smart Card" qui coute 2$. Sur cette carte, on ajoute du crédits que l'on va dépenser à chaque trajet. Il existe aussi un abonnement illimité à la journée aux alentours de 14$, mais ce n'est pas forcément le plus intéressant.

Le réseau de bus n'est pas en reste, avec une bonne carte, on peut s'y retrouver. Pour les plus flemmards, il existe les CircleLine, des lignes de bus non officielles de la ville mais tout aussi efficace qui sont au nombre de 5. Le trajet coûte 1$ et on a diverses réductions. C'est donc réellement le bon plan: elles desservent les zones sympa de la ville (le Mall, Georgetown). Cependant, ces bus ne sont pas compris dans le pass illimité Smart Card. Le second jour, on a donc préféré payer nos trajets à l'unité, mais pouvoir prendre les bus comme on voulait. Et c'est finalement le plus rentable !

Quelques applications utiles

icon yelp

Yelp
Application pour trouver les bonnes adresses, c'est fini les guides pour nous, rien ne vaut les bons conseils humains : pour les bons restaurants, on tourne très souvent autour de 1500 avis, de quoi trouver sans problème une valeur sûre.

icon iTrans DC

iTrans DC
Une page avec la carte du métro de Washington, hors ligne et minimaliste : Simple et efficace !

Guides et adresses

Fervent des Cartoville, j'ai toujours celui de la ville où je vais. Les choses à voir sont bien indiquées, les plans sont précis et bien découpés, et surtout c'est léger: vous avez déjà trainé le guide du routard ou le Lonely Planet à la main, c'est lourd et chiant. Bref, le Cartoville, c'est un must have.

Par contre, en ce qui concerne les restaurants, on s'appuie surtout sur le réseau social Yelp, même si je dois avouer que j'ai mangés les meilleurs maki de ma vie à Washington certainement grâce au Cartoville.

Jour 1 - Le best of de Washington

Le Capitol

Le célèbre bâtiment à la coupole blanche se visite gratuitement. Le mieux est de réserver sa place sur internet pour être certain d'avoir de la place pendant les visites guidées. Sans guide, pas de visite. On apprend plein de choses durant le tour: la construction du bâtiment, le rôle des deux chambres, les événements marquants de l'unification du pays. Je dois avouer que je m'étais arrêté à l'époque où Lafayette débarque sur l'Hermione et met une branlée aux anglais.

Washington - Le capitol

Après la visite, on peut faire une demande pour voir la chambre du Sénat ou celle des représentants et assister au débat des parlementaires. Attention, les sacs partent en consigne et on passe au détecteur à métaux. Après la visite du Capitol, le mieux est de sortir via la bibliothèque du Congrès: à l'intérieur de l'édifice, on peut admirer une première édition d'une bible de Gutenberg.

La maison blanche

Un des endroits les plus importants au monde, forcément, ça titille l'imagination et bien vous savez quoi ? Impossible de visiter la maison blanche par les étrangers. Snif, j'ai même écrit à notre ambassadeur pour demander une visite et bien walou rien à faire !

Maison Blanche - Washington

Le Washington Monument et les mémoriaux

Le Washington Monument, c'est l'espèce de grande obélisque en face du Capitol. La visite est gratuite, mais il faut y aller le matin pour récupérer un ticket de passage pour l'après midi.

Non loin de l'obélisque, on entre dans la zone "mémorial" qui rassemble de nombreux monuments / temples / bâtiments destinés au souvenir. Souvenir de quoi vous me direz ? Lincoln, Jefferson, Seconde Guerre mondiale... Le plus connu est bien évidement le mémorial de Lincoln avec la statue massive du président assis sur son fauteuil. La ligne Circulator rouge dessert tous les monuments du Mall, il ne faut pas hésiter à embarquer dans le bus car il y a une petite distance non négligeable entre les différents monuments.

Washington Monument et Lincoln Memorial

Jour 2 - Le best of de Washington

George town

Le second matin fut consacré à Georgetown, le quartier historique de Washington. Pas d'immeuble dans la zone, juste de vieilles maisons en pierre ou peinturlurée de couleurs vives alignées dans les rues. Il y a comme un coté NothingHill lorsqu'on se balade dans les ruelles. Le coeur de la ville est l'université homonyme: de vieilles bâtisses en pierres massives, des ruelles pavées... nous sommes retournés au 18ème en quelques minutes de bus !

Cupcake et le canal de Georgetown
Cathédrale et Georgetown university

Musée de l'air et de l'espace

Pour le dernier après midi dans la capitale, on a dû se décider pour un musée : en effet, tous les musées du Mall sont gratuits: on a opté pour le musée de l'air et de l'espace. Venant de Toulouse, on connait bien tout ça, mais là, je dois dire que les américains sont au dessus, question de moyens quoi. 

Musée de l'air et de l'espace - L'espace

Ce musée est juste fou: il y a des fusées, pas des maquettes non non, on a de vraies fusées, les modules Apollo dont le 11. Il y a des avions des pionniers de l'aviation : celui d'Amelia Earhart ou le Spirit of St. Louis, le premier avion qui a traversé l'atlantique ! C'est énorme... Le gamin que je suis ne savait pas où donner de la tête ! Et on peut littéralement toucher la lune des doigts: un morceau ramené lors d'une des mission Apollo est accessible à tous.

Musée de l'air et de l'espace - Le Spirit of Saint Louis et des chasseurs


Bonnes adresses

Ce n'est pas les restaurants qui manquent à Washington, mais il y a quand même deux bonnes adresses incontournables :

Kaz Sushi Bistro

J'ai mangé dans ce restaurant les meilleurs maki de ma vie et c'est peu dire. Même les maki japonais de Tokyo n'étaient pas si gouteux ! Ce restaurant fait de la fusion food occidentalo-asiatique. Tout est délicieux: j'ai commandé un okonomiyaki, c'était le même qu'à Ozaka. Coté sushi, j'ai opté pour des Houbou Nigiri Sushi. Je n'avais jamais goûté à ce poisson. Mais attention, à 11$ les deux sushis, il faut bien savourer :)

Kaz Sushi Bistro - Sushi et soupe

Georgetown Cupcakes

Un petit salon de thé non loin de l'université propose un large choix de cupcakes. Je ne suis pas forcément fan de ces petits gâteaux fashion américain, je préfère largement les macarons. Et bien j'ai été vraiment surpris. C'était moelleux, fondant et loin d'être sec. Et petit bonus, le topping n'était pas du tout écœurant !  

Georgetown Cupcakes

Voilà, c'est terminé pour Washington, 30$ et plusieurs heures de bus plus tard, on débarque dans la grosse pomme, mais ça, c'est une autre histoire :)

Commentaires