Connect

Cross Over de Kouji Seo, le basket c'est bien :)

Bon alors autant le dire tout de suite, j'aime pas le sport, que ça soit dans la réalité ou en 2D, oui j'ai regardé Olive et Tom il y a 20 ans avant d'aller à l'école, mais depuis... Je scrute ma bibliothèque et en effet, aucun livre sur le sport... Mais là je dois dire que je suis tombé sur un manga sportif qui m'a charmé, il s'agit de Cross Over et c'est Kouji Seo qui l'a réalisé. Seo, c'est le mangaka d'une série éditée en France chez Pika: Suzuka.


La dream team de Sainte Marianne

Cross Over est une série sur le basketball (ouais, le cross over est un mouvement de basket). L'auteur narre les prouesses de Natsuki Ogata, un étudiant qui décide de rejoindre l’équipe de basket du lycée Sainte-Marianne (san mariannu en romaji) afin de battre l’école Fujihara, l’élite du basket de la région. Grâce à Eiji un autre nouvel arrivant dans l’école, ils vont remettre l’équipe sur pied. Les talents de basketteur de Natsuki ainsi que les encouragements de Mizuki la manager et de l’équipe de pom-pom girl vont permettre à Sainte-Marianne de briller dans les compétitions, enfin si tout se passe bien…


Un échange entre Eiji et Natsuki

Cross Over est composé de 7 tomes pour un total de 59 chapitres le tout fut publié dans le Weekly Shounen Magazine durant l’année 2002, en gros avant Suzuka.


Les pompom girls de Sainte Marianne

Cette série m’a tenu en haleine du début à la fin, l’action est vraiment bien transcrite sur le papier, on s’imagine vraiment les mouvements de chacun des joueurs, c’est vraiment agréable à lire, les dessins sont bien entendu très shounen, mais pouvait-il en être autrement ? La petite romance typique du genre entre Natsuki et Mizuki est gentillette et ne ralenti en rien l’histoire. Le seul mauvais point de la série est sa longueur, en effet, on aurait aimé avoir un ou deux tomes de plus, on a un léger goût de pas fini à l’issu du 59ème chapitre… L’auteur devait déjà pensé à Suzuka. D’ailleurs je pense que je vais attaquer la lecture de ce manga dans pas longtemps, juste le temps de passer dans ma crémerie habituelle pour acquérir les tomes… En passant, c'est l'équipe anglaise SCX qui s'est occupée de la traduction dans la langue de Shakespeare de Cross Over, la fiche de projet est située à cette adresse...


Commentaires