Connect

Descendance : le port chez Gigamic - Hissez-haut !

Descendance - Le port - Titre

Descendance est un jeu allemand kubenbois que j’affectionne particulièrement. J’arrive un peu après la bataille: le jeu date de 2011 et je ne l’ai découvert que depuis quelques mois après l'avoir laissé trainer un an dans mes étagère suite à un achat compulsif sur Okkazeo.

Le jeu est excellent, équilibré et offrant de nombreuses possibilités et orientations de jeu. J’ai déjà tout expliqué dans ce billet consacré à Descendance.

Gigamic a sorti les deux extensions en France, J’ai commencé à les chercher lorsque j’ai vu un billet alarmant sur Trictrac: pour faire simple, ils ont écoulé les dernières extensions en stock et il n’y aura pas de réédition. Fichtre, il va falloir se bouger ! La première extension - L’auberge -, je l’ai dénichée à -50% pendant les soldes dans le magasin spécialisé toulousain « C’est le jeu ».

Descendance - Le port - Depunch

La seconde, le Port, est devenu introuvable ou hors de prix maintenant. Et là, au FIJ de Cannes, que vois-je ? Une version sous blister chez une des boutiques présente sur place ! 26€ la bête, honnête pour quelque chose qui n'est plus vendu.

Le Port: prêt pour le voyage !

Le point noir de Descendance est la partie voyage : le rapport coût / gain est trop faible : globalement une stratégie voyage n'est jamais rentable comparé aux autres . Aller faire un tour du coté des grands chemins, ça rapportait quelques points, surtout si on y laissait mourir un personnage. Mais voilà, rien dans le voyage n'était assez fort pour faire pencher la balance dans le score final.

Descendance - Le port - Le plateau

Mais voici venir Le Port: une nouvelle façon de partir à l'aventure: un plateau de jeu va venir se superposer sur le plateau original et remplacer la zone des voyages. Terminés les routes, on embarque maintenant vers les colonies !

Avec ce nouveau plateau viennent des petits bateaux (un pour chaque joueur) que l'on va diriger dans les mers du sud.

Le nouveau mode de jeu est simple: on prend un cube et on exécute l'action voyage: si notre bateau est à quai, il va falloir recruter un capitaine qui coutera de 1 à 3 pièces d'or en fonction de sa valeur de déplacement (plus le capitaine est cher, plus on va pouvoir se déplacer loin).

Descendance - Le port - Le navire et son capitaine

Puis on déplace notre bateau. Chaque déplacement est payant : contrairement au mode voyage standard où l'on se déplaçait que d'un tronçon, dans l'extension, on peut se déplacer autant qu'on veut tant que l'on paie les resources et le temps.

Notre déplacement s'arrête lorsque nous arrivons sur une ile : plusieurs actions sont possibles : 

  • Coloniser: on envoie un de nos missionnaire embarqué dans le navire pour coloniser les terres hostiles. Cette action rapporte des points de victoire immédiats.
  • Vendre : on peut vendre des marchandises contre des points de victoires immédiats.
  • Récolter : en passant sur certaines iles, on peut récupérer des resources (tabac, cacao) ou des trésors que l'on va pouvoir vendre au marché.

Lorsque l'on a assez voyagé et que nos cales sont pleines, on rentre au port et on récupère nos marchandises ou nos trésors. Le capitaine part prendre sa retraite dans la boite du jeu et notre bateau est prêt pour un nouveau départ.

Choisis ta destinée et pas le contraire

La seconde partie de l'extension sont les cartes "choix de vie" ou objectif: en effet si l'on joue avec ce mode, chaque joueur va recevoir une carte objectif en début de partie qui va lui permettre de marquer des points en fin ou au cours de la partie. 

Je dois avouer que je ne suis pas du tout fan de ce mode: Descendance est un jeu où l'on peut s'orienter vers de multiples stratégies gagnantes: les objectifs sont trop dirigistes: en effet, lorsqu'une carte vous permet d'attraper 8 points d'un seul coup, on comprend bien qu'on va essayer de la prendre en compte au risque de passer à coté de la partie. 

De plus, les joueurs chanceux auront un objectif qui concordera avec une façon de scorer particulière qui leur donnera un avantage certain sur les autres joueurs.

L'extension obligatoire

Le port est vraiment une bonne extension: la boite renouvelle merveilleusement l'expérience tout en corrigeant un gros défaut d'équilibrage du jeu original. Cependant la seconde partie de l'extension, les cartes objectifs, est pour moi tout à fait superflue voir dangereuse pour la stabilité du jeu.

Si jamais vous trouvez une boite du Port, jetez-vous dessus : le jeu n'est plus disponible chez l'éditeur, ne sera pas réédité et est introuvable en boutique ! Les lois de l'occasion vont s'appliquer et les prix vont malheureusement s'envoler

Descendance : Le port (2014)
Descendance : Le port - Boite
  • Auteur : Markus Brand et Inka Brand
  • Illustrateur : Dennis Lohausen
  • Editeur : Gigamic
  • Temps de jeu : 90 minutes
  • Joueurs : 2 à 5
  • Prix : -€

Commentaires