Connect

RE:LIVE de Hibaru Shunsuke: Dis-moi qui j'ai tué, je te dirai qui je suis...

Aujourd'hui, on parle d'un oneshot d'une centaine de pages, il s'agit de RE:LIVE de Hibaru Shunsuke, un shounen/seinen plutôt prenant pour un manga de ce type:

Kou sort de prison... Il parait qu'il a tué quelqu'un, enfin il en a simplement entendu parlé... Réellement, il n'a aucun souvenir de ce qu'il a fait: une nouvelle mesure au japon est en place: les criminels voient leur mémoire effacée et leur personnalité changée (comme dans Demolition Man) afin de repartir sur de nouvelles bases. Kou rentre donc chez lui où l'attend "sa sœur"... Tout se passe bien sauf qu'il apprend que... il n'a pas de sœur...


Ah qu'il est bon ce shounen suspense, je me suis rendu compte que depuis quelques temps, les manga emplis de japaniaiseries me donnent des boutons, là on a une vrai histoire, un scénario plausible, même si je suis pas certain qu'en effaçant simplement la mémoire des criminels ça change quelque chose? Mais là n'est pas le débat. Tout est présent dans cette histoire pour nous mettre mal à l'aise... La sœur fait vraiment psychopathe, les camarades de classe de Kou sont vraiment étranges. Une ombre plane sur tout ce petit monde et ce que je puis dire, c'est que la fin surprend :)

Cent pages, c'est largement suffisant pour ce genre d'histoire, C'est clair simple et sans fioritures, les choses ne trainent pas et tant mieux, au moins on perd pas notre temps. Rien de mieux pour une petite lecture dans les transports en commun :)

Commentaires