Connect

Balise - .NET

Fil des billets

lundi 3 mai 2010

Développement de logiciels pour les artisans et PME ou développement de sites internet vitrines ou non sur Toulouse

Vous êtes artisan ou dirigeant d’une Petite et Moyenne Entreprise et vous désirez obtenir une application métier à votre image le tout à un prix abordable? Faites appel à mes services…

Lire la suite...

vendredi 25 septembre 2009

BE 2009 - IUP ISI: le retour...

Demain est un grand jour, demain c’est mon retour à l’IUP ISI, et comme dirait certains, nous sommes de retour pour vous jouer un mauvais tour ! Enfin pas si mauvais que ça : cette année qui vient, j’encadre le bureau d’étude de Master 1 avec l’aide d’un collègue de boulot et accessoirement lui aussi ancien de l’IUP ISI.

Nous allons bien entendu proposer un sujet tournant autour des plateformes .NET \o/ Nous, lorsqu’on était à l’IUP, on l’a rêvé, et bien bibi le fait! Nous proposons l'alternative au projet en C++/Qt ou Java/J2EE, un peu de dotnet dans ce monde de brute! Le sujet tournera autour de la supervision de parc informatique, plus d’informations dans pas longtemps, tout ce qu'on peut dire, c'est qu'on a concocté un sujet avec du WMI, du reporting services, du SSIS, bref, que du bonheur :p

Lire la suite...

jeudi 23 octobre 2008

Contribution sur le blog d’Equadex !

Non non, je n'ouvre pas un autre blog, j'ai déjà assez de mal avec celui là ! C’était juste un petit billet pour signaler que dorénavant, je vais poster sur le blog d’Equadex, les billets seront  bien entendu sur les nouvelles technologies et sur l’environnement .NET, point de manga dans cet autre blog, que du pro !
Bref, rendez-vous sur cet autre blog à cette adresse : http://blog.equadex.net :=)

mercredi 22 octobre 2008

Compétences ++

Aujourd’hui, Equadex possède un nouvel MCP (Microsoft Certified Technologie Specialist). Et ce nouveau MCP c’est moi :=). Le passage de l’exam s’est déroulé hier après midi et me voilà diplômé Microsoft.

Mon domaine de compétence est pour l’instant le développement d’applications web, la certif 70-528 valide mes acquis dans ce domaine après plus d’un an de développement web sur le Framework 2.0. Maintenant, va falloir regarder du coté de la certif 70-536 qui valide les acquis sur le Framework 2.0, allé encore un petit effort !

En attendant... champagne ! (enfin non, l’alcool-pas-bon >_< ).

jeudi 31 juillet 2008

Portable de Geek : HTC Diamond

Cela fait maintenant trois semaines que j'ai mon nouveau téléphone, il s'agit du HTC Diamond sous Windows Mobile 6.1. Il m’a été proposé à 219 euros à sa sortie par Internity couplé à une remise de 50 euros à renvoyer à SFR


Alors pourquoi avoir attendu trois semaines avant de parler de mon nouveau joujou ? Tout simplement qu’il fallait bien ce laps de temps pour appréhender ce nouveau téléphone, car oui, il faut moment pour maitriser un minimum la bête. C’est la première fois que je touche à Windows Mobile 6. Mes téléphones précédents étaient des Nokia et Samsung, j’avais donc envie de changer. Pourquoi ne pas prendre un I-Phone ? Tout simplement parce que je ne désirais pas quitter SFR et parce que le Diamond est tout aussi joli.


Avant d’acheter le téléphone, j’ai parcouru pas mal de forums spécialisés dans les téléphones mobiles afin de me faire une première idée sur la machine. Les premiers retours étaient assez favorables, c’était suffisant pour moi.


Me voilà avec ma machine en main et là mauvaise surprise, le skin noir HTC (tout beau) a été remplacé par une surcouche SFR (toute moche). En plus d’être de mauvais goût, cette surcouche monopolise 10% de puissance processeur en plus. Le second soir, j’avais donc déjà flashé mon téléphone avec une Rom constructeur customisée issue de chez HTC. Et après ça, tout va beaucoup mieux. Certes mon Windows est en anglais, mais c’est rien comparé aux nombreux ralentissements qu’il y avait avant le flashage. Maintenant on va dire que mon Diamond est fonctionnel.


Parlons maintenant des fonctionnalités, le Diamond contient des éléments non négligeables : un disque dur de 4go et un GPS. Concernant le GPS, j’ai pas encore testé, enfin rapidement avec Google map et je n’ai pas trouvé ça très grandiose (Il trouve ma position à 1km près). Pour le disque dur, il remplace l’impossibilité de brancher une carte micro SD pour étendre la mémoire. Enfin, l’intérêt de cette carte est surtout le transfert des fichiers sur un pc ou un autre téléphone mais étant donné que le Diamond dialogue par USB / Wifi / Bluetooth, il y a de quoi faire...


La housse de protection est vendue avec le téléphone


Windows Mobile 6… c’est la chose qui fait que le téléphone n’est pas grand public comme essaient de nous faire croire SFR / Orange, Windows mobile, c’est Windows 98 sur un écran 600 * 480… En gros, c’est tout plein de menus partout, rien de très compliqué en soi, mais qui peut devenir fastidieux pour un utilisateur non initié. Et c’est dommage, car un bon nombre de personne vont se retrouver perdu avec ce téléphone, pas glop du tout. Il n’est pas encore venu le temps de la suprématie de Microsoft sur les téléphones portables ! (Et je ne dis pas que ce téléphone est destiné aux geek/nerds, car avec un peu de manip, -presque- n’importe qui peut utiliser le Diamond).

Sinon Windows Mobile est bien agréable à utiliser une fois qu’on s’est fait la main dessus (héhé, il est tactile XD ). Le plus gros avantage est l’intégration du Framework .NET 3.5 sur le téléphone, en fait en compilant les bonnes sources, on peut utiliser un très grand nombre d’applications programmées en .NET. Et ce n’est vraiment pas négligeable. Cela permet d’avoir un panel applicatif énorme. Mais ça encore c’est de la geekerie :}
Au niveau de l’autonomie, j’ai pu me regarder les sept premiers épisodes d’un anime (7 * 25 minutes) sur mon téléphone portable durant un voyage en train. Donc je m’estime heureux, ce n’est pas plus, pas moins qu’un autre téléphone. Pour ceux qui trouveraient ça faible, une batterie de plus forte capacité va être mise en vente par HTC.

     
L'interface native SFR et la version originale HTC


Bref que dire d’autre sur ce téléphone… Ah oui, il gère très bien la synchronisation avec Exchange, mais bon, c’est Windows Mobile qui permet ça, pas le téléphone à vrai dire. J’ai donc mes mails en temps réel sur mon téléphone et totalement gratuitement (forfait SFR Illimitics 3G+ à 31euros/mois). La synchronisation Exchange se fait à première vue grâce à la connexion wap illimitée, donc j’ai mes mails et mon calendrier gratuitement sur mon téléphone. Une petite redirection des mails de mon adresse Gmail sur le serveur Exchange et j’ai tout ce qu’il faut. Même plus besoin d’utiliser le très bon navigateur Opéra mobile pour checker de temps en temps mes mails :=) Que demande le peuple ?


Je suis encore au stade de la découverte du téléphone, je vais bientôt me lancer dans les parties les plus poussées du systèmes et faire mumuse avec Visual Studio 2008 pour compiler moi-même (voir faire ?) quelques applications pour le téléphone. 


Ce téléphone (pour l’instant) c’est que du bonheur :=)

dimanche 13 avril 2008

MapMof, easy mapping for Mib and Mof

Le premier semestre de Master 2 ISI fut plein de surprises, un des enseignements assez drôle fut le cours de réseau: après si je me souviens bien 8 heures de cours, nous avons eu un projet à réaliser, un truc parait-il en adéquation avec la formation, un truc de méta-modélisation donc.

Après l'énoncé des projets, un seul semblait abordable à mon goût, un projet ayant pour but de remplir des MappingString d'un fichier MOF permettant de référencer une MIB, ok, j'avoue, ça ressemble à du charabia, j'aimerai bien expliquer sauf que j'en suis pas vraiment capable, le réseau et moi, ça fait 3, enfin plutôt 4,5 si je me réfère à ma note de réseau de L2 XD. Apparemment, la prof voulait un outil lui permettant de faire un mapping de façon assistée (ils font le mapping à l'ancienne avec leurs petites mimines et le CTRL + F pour trouver les valeurs dans les fichiers ! ). Autant les MIB, le MOF et tout le reste, c'est obscure pour moi, autant un mapping et des parcours de fichiers, c'est parlant pour nous.

Nous avons travaillé par groupe de quatre, j'étais comme d'habitude avec Florian, Frédéric et Thibault. Un autre groupe a prit le même sujet que nous, ils sont parti sur une idée pas conne: les fichiers MOF sont générés par un outil selon un méta-model défini, ils ont donc choisi de travailler sur ce méta-model pour effectuer le mapping, mais bon, utiliser TopCased, c'est plutôt dangereux.

Nous, on a travaillé sur les fichiers générés. Il se trouve que les fichiers Mof et Mib ont des correspondances en XML. Et le XML, ça n'a pas de secret pour nous. Nous nous sommes dirigé vers une application en Ruby, mais finalement, on a choisi le .NET, mon petit bébé à moi :) Après quelques heures, nous avions une application fonctionnelle. Ça donne ça :

Mof, Mib automatic mapping
Les mof d'un coté, les mib de l'autre et deux boutons pour mapper/démapper


La prof paraissait satisfaite du logiciel :) C'est vachement bien le .NET, on fait plein de truc rapidement et on passe limite pour des personnes trop fortes :d, je me rappelle d'une remarque qu'elle a faite :

    - C'est très bien, vous avez utilisé quoi pour le faire ?
    - .NET
    - Pourquoi ça ?
    - Parce que ça accélère le développement
    - Ah ?
    - Oui !
    - Et pourquoi vous avez utilisé les fichiers XML, nous quand on a essayé, c'était super-lent !
    - Ah ? Bah nous on charge les 1200 fichiers en 3 secondes, ça n'a pas l'air si lent que ça le XML ;)

Je ne m'étendrais pas sur la facilité de parcours et d'utilisation des fichiers XML avec .NET, pour ceux qui sont intéressés, allez faire un tour du coté du type d'objet XMLDocument en C#, vous allez voir, c'est magique !

vendredi 11 avril 2008

BDC 2008, un pas en avant...

Hier se tenait ce que l'on pourrait appeler l'événement annuel toulousain dédié aux technologies Microsoft. Les bewisiens ont décidé cette année de déplacer la BDC (Bewise Developer Conference) au temple toulousain du rugby : le stade Ernest Wallon (le rugby, les valeurs, l'honneur, le fair play toussa quoi... ). Bref, comme l'année dernière, j'étais présent en tant que visiteur professionnel (la classe hein :) ). Et autant le dire tout de suite, j'ai pris une claque.

Tout commença à notre arrivée, une hôtesse a échangé nos affaires contre un badge et une poche Microsoft (la même que l'année dernière en fait) contenant diverses docs sur bewise et les techno Microsoft (yeah ! je vais exploser mon ratio de Microsoft/post à force de répéter crosoft partout), des cds de démo, un stylo Visual Studio 2008 et... c'est tout , snif, pas de T-shirt Microsoft MSDN cette année, bon tant pis.

Cette BDC était décomposée en trois parties :

  • Les sessions plénières
  • Les sessions de démonstrations
  • Les plots de démonstrations

Je vais donc commencer par la première session plénière, la seule à laquelle j'ai participé. Elle était présentée par Sacha Leroux, David Catuhe et Michel Rousseau. La démonstration était sous le signe du Silverlight, démonstration assez bluffante je dois dire; l'année dernière la démonstration de la session plénière était jolie, mais trop technique, en effet, les outils n'étaient pas au point, la majorité de la démo consistait à de la copie de code à l'arrache. Cette année, on a vraiment pu suivre pas à pas la démarche, et je dois dire que réaliser une appli Silverlight en quelques clics ça fait envie. Tout ça dialoguant avec une base de données via WCF tout en requettant la BD avec LinQ, que du bonheur pour les yeux.

J'ai ensuite assisté à 2 sessions de démo, la première traitait de LinQ, cette petite chose qui va faire que nos admins BD vont se retrouver au chômage : plus besoin de faire de store proc, plus besoin de réfléchir au SQL, .NET est là pour ça : génération des objets métiers en mappant les bases de données, persistances des données : que du bonheur.

La session d'après était sur les nouvelles interfaces utilisateurs : en gros le WPF. On reprend les même et on recommence, David Catuhe et Michel Rousseau étaient de la partie. En quelques clics, on a vu comment faire une application WPF (moche) sous Visual Studio 2008 et comment l'habiller avec Expression Studio. Comme toujours, le résultat était bluffant.

Concernant les plots, j'ai visité ceux dédiés à l'ASP.NEt 3.5 (forcément hein), au Silverlight, à WPF, à WCF 3.5 et ça doit être tout. Le plot dédié au XNA n'avais pas beaucoup changé par rapport à l'année dernière, j'ai passé mon chemin. J'ai aussi passé pas mal de temps au plot SharePoint : Kazou animait le stand,  revoir un ancien de l'IUP ISI, ça fait plaisir :)
Vers 21h, nous avons eu le droit à un buffet, diantre, ils ont pas mis de maki cette année, seconde déception de la journée (avec celle des T-shirt ), mais bon, c'était très bon quand même :=).

Bref, pour conclure, un très bon événement qui m'a consolé de ne pas être allé aux TechNet de Paris le mois dernier ! J'étais quand même un peu morose en sortant de là, c'est bien gentil de faire tout ça, mais faut avoir des outils qui suivent, or, Expression Studio, Visual Studio et le reste, c'est pas donné, je m'étais inscrit il y a quelques semaines au système de distribution de logiciels en ligne MSDN Academic Alliance DreamSpark, un truc dédié aux étudiants permettant d'avoir accès aux licences Microsoft. Mais j'avais abandonné l'idée de l'avoir (3 semaines sans nouvelles, ça calme ), sauf que par magie, ce matin en regardant mes mails, j'avais un courrier de billou m'indiquant que ma demande a été validée, à moi le plaisir de Visual Studio, yeah!

Sur ce, mon Visual Studio 2008 vient de finir son installation, je vais aller tâter du Silverlight :)

- page 1 de 3