Connect

Balise - Chocobo Tales

Fil des billets

mardi 23 octobre 2007

Chocobo + Link + Mana = bonheur

Mes différents voyages (Liverpool, Normandie) m'ont permis de passer pas mal de temps sur ma DS, et donc forcément, avancer dans pas mal de jeux et d'en découvrir certains.

Zelda Phantom Hourglass
Link et la fée de Zelda: Phantom Hourglass

Durant mes 10 jours à Liverpool, lorsque Magalie était en cours, il fallait que je m'occupe, j'ai donc joué à Chocobo Tales. Très sympathique comme jeu, au premier abord, j'ai cru que c'était un jeu destiné à un public jeune, mais vu la difficulté de certains trucs, j'ai revu mon idée sur ce jeu. Le scénario tient sur un mouchoir de poche: "Vous dirigez unchocobo sur l'île des chocobo , un jour votre pote le mage noir apporte un livre mystérieux qui se trouve être un méchant démon qui veut tuer tout le monde, ce méchant démon absorbe tous leschocobo de l'île qu'il faut bien évidement sauver. Et on les sauve à travers de mini jeux présents dans des livres" Bon, j'avoue, c'est pas très clair comme explication, le mieux est d'aller zieuter sur le site officiel. Bon chocobo tales m'a tenu un peu plus de 16 heures je crois, j'ai ensuite enchaîné avec Zelda: Phantom Hourglass. Je suppose que pour ce jeu, pas la peine de trop en parler tellement il y a d'article sur les nouvelles aventures de Link. Je pense mes critiques rejoingnent celles de nombreuses personnes: "nickel, mais trop court".

Chocobo Tales: Les chocobos qui parlent jap
Deux chocobos qui parlent en japonais :)

Après ces 20 ou 30 petites heures de bonheur jeuxvideolistique (je retrouve pas où est marqué le temps de jeu), j'ai commencé le STR Heroes of Mana, bon, alors là ça change carrément... Le jeu en lui même est mignon, les petits lapins qui vont ramasser les ressources tous ça... le principe est plus que louable de vouloir faire un jeu de stratégie temps réel, mais bon, même si on s'appelle Square-Enix , la tache peut être ardue. Et là on peut dire que Square s'est littéralement chier dessus en faisant un jeu de stratégie injouable tellement l'IA des unités est conne (normalement, cela est réservé aux héroïnes de leurs jeux ). Cela est dû au fait que les unités ne peuvent pas se déplacer en diagonale et qu'elles ne peuvent pas se superposer. Pour aller d'un point à un autre de la map , tout en gardant un semblant de coordination dans les troupes est un véritable challenge, alors vouloir lancer un assaut contre une armée gérée par l'ordinateur.... Bref, un jeu qui ne vaut pas grand chose, et qui ne vaut certainement pas ses 40euros...

Heroes of mana: Les ptits lapins...
Les ptits lapins, tout ça...

Et pendant ce temps là, Oendan 2 me résiste toujours...