Connect

Balise - Ecchi

Fil des billets

dimanche 26 juillet 2009

Eden no Ori : Sur la plage abandonnée, dinosaures et écoliers ♫

Eden no Ori est ma découverte de cette semaine, il s'agit d'un manga de Yoshinobu Yamada, un jeune mangaka qui est déjà à sa troisième série ! Eden no Ori ou Cage of Eden dans la langue d’Obama est une série récente débutée en 2008, elle compte à l’heure actuelle deux volumes reliés. Lorsque j’ai commencé à lire ce manga chez RedHawk, j’ai tout de suite pensé à Ki-oon, c’est vraiment le genre de série qui irait bien avec leur ligne éditoriale!


Shirou, Akira et Kanako à la recherche des autres passagers...

Mais revenons à nos moutons, Eden no Ori raconte l’histoire de rescapés d’un crash d’avion : un groupe d’étudiant revient d'un voyage scolaire de fin d’année lorsque l’avion qui les ramène au japon effectue un atterrissage d’urgence. Puis c’est le trou noir, Akira Sengoku (le héros) se réveille en plein milieu d’une jungle peuplée de créatures étranges. Il sauve de justesse Shirou  Mariya, le nerd de la classe et Kanako Oomori, une des hôtesses de l’avion, du bec d'un Diatryma, une espèce de gros Chocobo vivant sur terre il y a plus de cinquante millions d’années… Ils vont tacher tous les trois de retrouver les autres survivants et plus particulièrement Rion Akagami, l’amie d’enfance d’Akira. Mais c'est plus facile à dire qu'à faire quand une  horde de créatures tente de vous croquer toutes les cinq minutes...

Eden no Ori - Kanako, Akira et Shirou bien entourés
Oups, mauvaise rencontre...

Nous voilà dans du pure shônen à mi-chemin entre le Monde perdu d’Arthur Conan Doyle et de Battle Royale. En effet, la loi du plus fort est l’unique crédo sur cette ile peuplée de dinosaures, certains étudiants vont se battre pour survivre quitte à écraser les autres sur le passage. La peur fait ressortir le plus sauvage de certains des étudiants (il y a une scène ou 3 des élèves tentent de violer une de leur prof esseulée -__- ). Mais comme toujours l’optimisme du héros et une bonne dose de chance permet à la fine équipe de s’en sortir sans trop de dégâts. Au début de l'histoire, l'équipe se compose des personnes suivantes :

Akira Sengoku, membre remplaçant de l'équipe de volley, ami d'enfance de Rion et accessoirement héros de l'histoire !
Shirou  Mariya, le geek de la classe, ne se sépare pas de son Pc, il programme en Java >__<
Kanako Oomori, Hotesse de l'air qui effectuait son premier vol !
Rion Akagami, Idole de tous les garçons de l'école, sportive et intelligente, Rion est une parle rare ! Elle est l'amie d'enfance d'Akira.

Mais autant dire tout de suite que nos quatre héros vont rencontrer rapidement d'autres camarades. Bonnes ou mauvaises rencontres ?  Telle est la question !


Rion et Akira réunis !

Question dessin, j’apprécie particulièrement le crayonné de Yoshinobu Yamada. C’est un style simple et efficace, les personnages sont particulièrement bien dessinés et les dinosaures bien représentés. On peut s’imaginer que oui, cette bestiole a bien existée sur notre planète! On a droit à quelques pantsu-shot très légers, mais ça reste bien dosé. Pourtant la série est marquée comme « ecchi », c’est peut être dû au décolleté de Kanako :p

Eden no Ori - Kanako bath smile
Kanako dans le bain !

En tout cas, Eden no Ori me plait beaucoup, ça change de ce que j’ai lu dernièrement, ici, pas de magie, pas de pouvoirs surnaturels, rien que de la survie pure et dure d’humains en milieux hostiles. Sans trop m’avancer, on peut déjà imaginer qu’il y a un truc qui cloche sur cette ile non répertoriée (mais putain Google Earth !) et que c’est cette chose qui va faire qu’ils vont s’en sortir !

Une série toute sympathique à lire dès que possible, vivement la sortie du troisième tome!

mercredi 15 juillet 2009

Le clavier Tony Taka pour les Otaks, les vrais !

Etsu japon vient d’annoncer la sortie de deux claviers destinés aux Otaks purs et durs. Deux artistes ont répondu à l'appel, l’un très connus : Tony Taka qui possède pas mal de fans et l'autre beaucoup moins: CARNELIAN, une artiste qui donne elle aussi dans le doujin (je dois dire que je la connais pas celle là ).
Mais trêve de galéjades, voici les bêtes:


Le clavier Tony Taka


Le clavier CARNELIAN

Alors c’est joli certes, mais c’est plus de l’ordre de l’objet collector que du clavier utilisable quotidiennement : le clavier est en Qwerty, bon ça à la rigueur, ça peut même être pas mal selon l’utilisation que l’on fait de son PC. Ensuite, l’incrustation de l’illustration sur les touches rend les lettres assez difficiles à lire, bon ça pareil, on s’en passe de lire les touches du clavier, enfin, je m’en passe. Le gros problème de ce clavier est qu’il est cheap, rien, simplet, on a le droit au strict minimum,  à un simple clavier 104 touches, pas de boutons pour monter ou descendre le son ou une touche mute par exemple... Le genre de touche qu’on apprécie à avoir sous la main sans s’embêter à exécuter un combo de touches infaisable pour mettre windows en sourdine

Et pourtant malgré le manque de fonctionnalité du clavier, la marque de Tony Taka fait hausser le prix, 10 000¥, soit à peu près 75€ ! Oui 75€ pour un clavier qui en vaut 15 sans l'illustration... Ça fait cher, mais quand on a la PASSION, on ne compte pas…

Merci à akihabaranews :p

mardi 14 avril 2009

Photon, plus c'est con... plus c'est bon

Il y a 12 ans de ça, sortait sur les lecteurs DVD japonais une série de 6 OAV : Photon the Idiot Adventure... Et ça pour être stupide, c'est stupide : Vous prenez un héros super fort mais super débile... un naruto puissance 10 (troll inside ;) ), vous l'entourez de filles nunuches et vous voilà dans ce qui ressemble à l'une des meilleures parodies sur le shounen jamais sorti en animé !


Photon et Keyne

Keyne, la petite fille du leader des rebelles luttant contre l'empire galactique, est poursuivi par le méchant conte Papacharino Après une course poursuite dans l'espace, le vaisseau de la rebelle s'écrase sur une planète désertique appelée Terre. Par hasard, Photon, un môme d'une dizaine d'année tombe dans l'aéronef alors qu'il tentait de retrouver sa grande sœur Aun, enfuie de chez elle pour aller retrouver le rockeur de ses rêves...  Suite à un concours de circonstances, Photon et Keyne vont se retrouver mariés... S'engage alors une bataille contre le conte Paparapacha qui a de sinistres projets... Ah oui une particularité de Photon, il est insensible aux armes à énergies et quasiment invincible... Il y en a qui vont morfler XD


Keyne et Aun

Alors graphiquement, Photon a gardé toute sa jeunesse de l'époque, l'animation, bien que sortie en 1997 est toujours belle. Les charadesigners se sont aussi lâchés sur les personnages, l'ecchi est 'achment présente, surtout dans le premier épisode (que ça soit au niveau des persos féminins ou masculins :p ). Mais c'est assez bien dosé, donc ça passe sans problème...


Papacha-samaaaaaa !

Le point fort de ces 6 OAV est l'humour, point d'humour pipi caca, on est quasiment tout le temps dans du comique de situation, l'opposition entre la douce Keyne et la furie Aun, les terribles FAILS du compte Papacharino ou l'incroyable force de Photon font que la majorité des scènes font sourire voir mieux :) Un point spécial pour la scène mythique de la rencontre de Aun et de Laman le troubadour XD ! Que dire de plus... ah c'est licencié aux USA, mais pas en France... vu la date de parution de ces OAV au japon, je pense que jamais ils ne sauront publiés en hexagone, dommage, on loupe un grand moment d'animation...

mercredi 8 avril 2009

L'hentaï est-il l’ennemi du manga ?

"L'hentaï est-il l'ennemi du manga?" C’est la question que je me suis posé lorsqu’il y a quelques jours je déambulais dans les rayons de la Fnac. Comment cette idée m’est venue en tête me direz-vous ? Et bien tout simplement en passant devant le rayon Animation Japonaise :

En y regardant de plus près, on voit ça :


Et oui, du Bible black entre deux animés conventionnels : je m’imagine tout de suite la scène de madame tout le monde qui va acheter pour son ptiot le coffret DVD de Bleach… Et elle tombe sur quoi ? Bible Black, et non pas un DVD mais quatre ou cinq coffrets ! Là c’est famille de France qui se retrouve mêlée à l’affaire… On en parlera dans le 13h de Pernaut« Houhou les mangas, perversions de nos chères têtes blondes ! » On brûlera les mangas pour hérésie! Mais quand je vois ces DVD Hentaï trainer au milieu des animés normaux, je peux comprendre leurs réactions, a-t-on déjà vu des films pornographiques placés au milieu des classiques.? "Blanche-neige et les sept mains" côtoyer "Blanche neige et les sept nains", sacrilège me dira-t-on et pourtant… C’est exactement ce qui se passe avec les animés…

Alors à qui la faute ? Aux vendeurs incompétents… Je ne pense pas, ils font ce qu'on leur demande... Le marché qui a évolué ? Euh faut pas fantasmer non plus, il n’est pas venu le jour où l’hentaï aura le même statut qu’au japon. C'est plutôt une méconnaissance du sujet par l’ensemble de la filière de distribution qui fout tout en l’air. Je me souviens de l’inquiétude dans les yeux de quelques unes des personnes de ma famille lorsque j’ai fait mon coming out : "-O-U-I, j’aime le manga…" "-Kôa ? Ces trucs violents, immorales où le sexe règne en maître… " J’exagère un peu mais c’est quasiment ça. En même temps… que peut-on répliquer quand quelqu’un de non averti ouvre les pages de l’"amour en cours"…  car contrairement à Berserk où le manga est sous blister, les mangas à la limite de l’ecchi sont lisibles par n’importe qui…


Ma femme est une étudiante... De l'hentai non assumé...

Bref, messieurs les éditeurs, si vous voulez que la France moyenne (oh que j'aime pas ce terme...) s’ouvre au manga, aidez-les, guidez-les, ne les laissez pas nous foutre un "Wild Rock" à coté d’un "Talulu le magicien" ou un "ma femme est une étudiante" à coté d’un "Naruto", il en va de la sauvegarde de la crédibilité déjà bien entamée que possède le manga en France…

PS: Billet réalisé 100% sans hentaï, la banière est réalisée à partir d'un CG d'un jeu soft :p Blanche neige et les sept mains est une invention, amis pervers pas la peine de chercher sur le net, ça n'existe pas :p

vendredi 27 mars 2009

West Side Street - Naked Star #2 par Oh Great!

Il y a deux jours, j’ai présenté Song of sapphire star, un des deux chapitres non hentaï de Naked Star, la compilation de nouvelles de Oh Great! publié prochainement chez Asuka. Il était tout à fait naturel de parler maintenant de West Side Street, l'autre chapitre soft de Naked Star...

Autant dans Song of sapphire star, Oh Great! faisait dans le sentimental, autant dans West Side Street, on passe dans le domaine du bourrin :

Front ouest, la guerre fait rage, deux gangs s’affrontent pour conquérir les rues de l'arrondissement de Toshima . Yuka et Fuji dirigent la bande de l’ouest. Un soir de victoire, Fuji se fait assassiner par un étrange personnage. Yuka va tout faire pour venger son bien aimé…


Yuka et Fuji...

Et voilà, c’est 40 pages bien sympathiques que nous propose Oh Great!. A l’instar de Song of sapphire star, point d’hentaï dans ces pages, du vrai shônen pur et dur et ça fait du bien! Dans cette histoire, le combat inter-gang est omni-présent, il faut donc s’attendre à pas mal de gun-fights ! Les dessins sont toujours aussi beau, un petit bonus pour le chara-design de Yuka que je trouve particulièrement réussi !

Comme pour Song of sapphire star, je ne peux qu’inciter les gens à lire Naked Star, le synopsis d’Asuka sur le manga ne laisse guerre d’espoir : ils vendent le tout en mettant en avant la partie hentaï de la compilation, dommage, vraiment dommage... Si seulement ils avaient pu sortir les deux bonnes histoires du tome et de faire un manga à la Itsudatte my Santa de chez Pika ! Alors voilà, le problème est le suivant : vais-je mettre 10 euros dans un manga dans lequel je vais lire uniquement deux des huits histoires ? La réponse est très certainement oui, pour les autres, je pense qu'ils passeront leur chemin :/

mardi 24 mars 2009

Song of Sapphire Star - Naked Star #1

Annoncé depuis plus d'un an maintenant, Naked Star, un manga hentaï de Oh Great! (Tenjô Tenge, Air-Gear...) sort dans quelques semaines chez Asuka. Et je dois dire que je suis plutôt mitigé sur cette annonce. La bonne nouvelle c’est que les gens vont pouvoir découvrir deux superbes histoires, la mauvaise, c’est que pour lire ces deux histoires faut se taper des chapitres hentaï avant les histoires mignonettes ce qui va je pense bloquer 60% du lectorat potentiel.

Song of Saphhir Star - La petiote

En effet, Naked Star est à l’origine un recueil de plusieurs oneshot de Oh Great!. Ce mangaka là, avant de faire sa série phare (Tenjô Tenge) a dessiné pas mal d’histoires érotiques / pornographiques. Mais il n’a pas fait que ça le bougre, il a créé deux histoires soft : Song of Sapphire Star et West Side Street.  Ces deux histoires, nous les avons traduites il y a 4 ans lorsque je faisais parti de Kichigai-Project. Et c’était un pur plaisir tant l’histoire de Song of Sapphire Star est touchante…

Dans un futur lointain, l’Homme à quitter le berceau terrestre à bord de gigantesques vaisseaux de colonisation. Mais les siècles passèrent et la vie devint de plus en plus rude sur ces vaisseaux. Les deux amants Liene et Shyanfuu explorent les parties abandonnées du vaisseau à la recherche d'objets à refourguer… C’est là qu’il découvre une enfant qui semble abandonnée au milieu des déchets. Le terrible Liene va accepter que la petite vienne vivre avec lui et Shyanfuu, jusqu’au jour où…


C'est Air-gear avant l'heure :p

C’est très dur de résumer un oneshot de 40 pages ! Donc j’en dirais pas plus sur l’histoire. Il faut juste retenir que c’est bien mené et très poignant… Le dessin n’est pas en reste non plus, même si ce manga  commence à dater, les traits si particuliers des personnages de Oh Great! sont reconnaissables, les vues sur les vaisseaux spatiaux sont de toutes beautés et les scènes de combats sont vraiment dynamiques, que demander de plus ? Par contre j'ai un doute sur l'adaptation de Asuka, Song of Sapphire Star possède pas deux-trois pages couleur et cela va être très chaud à imprimer, surtout en milieu de volume, mais wait and see... Quoi qu'il en soi, ça sera certainement la seule fois de ma vie où je vais dire ça : "Achetez Naked Star, Achetez de l'Hentaï, Lisez Song of Sapphir Star !"

mardi 19 février 2008

Aflame Inferno par IM Dal Young et Kim Kwang Hyun

J'aime les mangas, c'est un fait, mais ça fait pas mal de temps que je suis au taquet sur les manhwa, les manga coréens. Je ne sais pas pourquoi, il se dégage autre chose de ces auteurs venus de l'autre coté de la mer du japon. Je crois que c'est surtout le dessin qui me séduit, un style bien particulier plus orienté vers un style shounen. Mon goût pour le style coréen vient peut être du fait que tokebi a été l'un des premiers éditeurs à rendre accessible ses auteurs notamment grâce à la Japan Expo et à ses files immenses de dédicace.
Bref, tout ça pour introduire un nouveau manwha tout frais arrivé de la sphère scantrad anglaise: Aflame Inferno


L'histoire change un peu de d'habitude, en gros, le héros du shounen est plus que médiocre (naruto par exemple ), dans Inferno, le héros est un élève de 19ans premier de sa promo, en gros un mec intelligent et qui fait attention à ce qu'il fait et ce qu'il dit (un Light Yagami en gros ).
Et ce cher garçon, va se retrouver par hasard au plein milieu d'un combat de démons. L'un des deux (le bien nommé Inferno) va prendre possession de Kang Shichan pour vaincre son opposant. bien évidement, le démon n'est pas si méchant que ça et va laisser libre l'âme de Kang Shichan.


Mais forcément, il y a d'autres démons qui aimeraient bien avoir la peau de Inferno et donc plus particulièrement celle de Kang, car si l'hôte meurt, le démon meurt aussi...


Concernant le manwha, c'est scantradé par la team anglaise de meep scan (ils ont plein de projets pas mal, je vais reparler d'eux dans pas longtemps je pense ) A l'heure actuelle, il n'y a que les huit premiers chapitres de traduits. De plus, pour les non anglophones, en farfouillant sur le net, j'ai appris que ce manga était déjà licencié par Kami, une bonne nouvelle en soit !

- page 2 de 3 -