Connect

Balise - Gundam SEED

Fil des billets

vendredi 22 avril 2011

Gundam SEED Character Theater, le SD ça a du bon :p

AH~ Gundam SEED,s'il ne devait rester qu'une série, je pense que les aventures de Kira serait en bonne position. Gundam SEED, c'est quasiment 10 années de bonheur et je dois l'avouer, je suis un grand fan de tout ce qui touche à cet univers, il va venir le billet sur les goodies accumulés au fil des ans autour de cette série... Il va venir, mais pas maintenant...

Lire la suite...

samedi 15 décembre 2007

Mon mug Haro à moi

Ça y est, le père noël arrive, il suffit de faire quelques pas dehors pour s'en rendre compte, les villes ont mis leurs jolies (et coûteuses ) décorations de noël. Le plus flagrant est d'aller dans un magasin, disons... FNAC ou Virgin pour se balader et flâner à la recherche du dernier DVD ou CD sorti. Et là, on voit tout de suite que Noël est dans moins de deux semaines, on se croirait à la japan expo, une masse de monde pas possible dans un espace réduit, des personnes surexcitées à la recherche du DVD de Shrek pour le petit dernier, du pack Un,Dos,Tres pour celle du milieu et le CD de Johnny pour le papa, bref, tout plein de gens qui sont là pour dépenser des sous.


C'est dans ce genre de moment que je préfère Itunes pour les CD, et Amazon pour les DVD, pas de monde, pas d'attente et pas de stress :) (ouais c'est ça d'être un pseudo-geek ), bref, tout à l'heure lors que j'ai fuis cette masse de monde, j'ai décidé de trouvé refuge dans le meilleur magasin de Toulouse : Imagin'ère, le paradis des Anim'adict et des fana de S-F. Mais là horreur, encore plus de monde qu'à la FNAC... après un petit tour dans le magasin, je me décide à partir, et là, bonheur, je vois au fond d'une vitrine, derrière trois figurines de Mononoké, LE MUG. Le saint graal, Le mug édité par COSPA avec des HaroHaro dessus. (ouais pas la peine de m'étendre sur ma passion sur les Haro²... ).Bref, voici une journée très productive.


pp is happy !

samedi 15 juillet 2006

Gundam SEED Stargazer #1: de l'engrais pour la GRAINE

14 Juillet... me semblait bien que c'était une date importante.... euh c'est pas le jour où des gens ont pris une prison ça?..... peut-être... mais en tout cas c'est le jour où sort le premier OAV Gundam SEED Stargazer...

20h30:
Bon en attendant que l'OAV arrive sur mon pc, hop hop je me fini de lire les "Monsieur est servi", c'est de la vrai saloperie les dédicaces, on fait mettre un autographe sur le premier tome et on se sent obligé d'acheter les suivants.... Qui aurait penser qu'un jour je me lirais les Hanaukyo Maid Tai XD....

23h30:
Ayé c'est vu.... alors que dire.... Sunrise a peut-être trouvé un moyen de sauver SEED! Youpie! En effet, Stargazer se passe en l'année CE 73. Soit au même moment que Destiny, L'OAV commence lorsque les débris de Junius Seven s'écrasent sur Terre. Le décors prend place dans une mégalopole (po vu exactement où c'était... parlent vite ces japonais), la ville en plus de se faire raser par les débris de la colonie et le tsunami qui s'en suit, la cité se fait attaquer par un DINN venu semer la panique.

Et c'est là que Stargazer change tout! En effet, pour combattre le DINN, les humains ne font pas appel à des super-ms-de-la-mort-qui-tue, mais ils le font à l'ancienne, avec des chars, des hélico....Pas de Kira, pas de SEED, pas de facilité (en même temps, à ce même moment dans Destiny, il y a Lacus qui chante Field of Hope et Kira est planqué avec les momes à se demander si il doit prendre place dans cette guerre) et c'est tant mieux! On ressent mieux la difficulté du combat, pas simplement un tir de laser pour abattre un MS.

Maintenant reste plus qu'à voir les 2 prochains OAV, mais ça devrait être pareil dans l'ensemble, sans implication dans l'histoire de Destiny, mais plutôt comme une histoire parallèle, un peu comme les Astray par rapport à SEED. Ils auront peut-être même la même utilité (expliquer les trou scénaristiques, encore que ça va être dur d'expliquer Destiny qui n'est basé que sur des incohérences  ;) ). Niveau graphique Sunrise a fait un petit effort (chouette j'ai po vu deux fois la même scène dans cet épisode), Mais bon on retrouve toujours les mêmes problèmes au niveau chara-design, on voit arriver dans SEED la méchante de fafner :) Limite abusé, reste à savoir si elle va avoir la même fin ^____^;

mercredi 17 mai 2006

Gundam SEED, la graine du succès...

Kira et Lacus
Il y a quelques mois, je postais un message sur Haro-Haro, ma bébète fétiche tirée de l'univers Gundam et plus particulièrement SEED (même si comme je l'ai dit, Haro est apparu avant SEED). Je vais exposer ce que sont les séries Gundam SEED.
Depuis toujours, les séries gundam se situent dans un monde futuriste où les hommes sont capables de vivre dans l'espace dans des colonies. Des sur-hommes avec des pouvoir psychiques apparaissent dans nombre des séries gundam (les new-types...). bon en même temps, j'ai pas vraiment maté de série gundam...  Le mieux est d'aller jeter un coup d’œil sur http://www.gundam-france.com/ et vous saurez tout :)

SEED : Un scénario qui reprend la trame habituelle.

Bon reprenons, SEED.... bah en fait, SEED se place dans un autre monde, dans la Cosmic Era, en l'année 71.
Une guerre s'est déclarée entre la Terre et les colonies spatiales. En effet, les habitants des colonies (PLANT) sont des êtres génétiquement modifiés, les "coodirnators" qui sont supérieurs aux gens normaux, les  "naturals", la génétique aidant bien entendu. "Bonjour je voudrais un fils blond aux yeux bleus qui sache jouer du piano et qui ne soit jamais malade".
Une haine féroce apparaît au sein des naturals et certaines grandes têtes du monde fondent le 'blue cosmos', une sorte de confrérie anti-PLANTiens. La guerre démarre lorsque pour annihiler les PLANTiens, blue cosmos utilise l'arme nucléaire sur l'une des colonies...
Et ça fait 11 mois que ça dure...
Notre héros, Kira Yamato est un simple étudiant dans une colonies spatiale neutre, loin de toute cette guerre, il a un projet tout autre en tête: la jolie Flay. Mais les Zaftiens arrivent sur cette colonies pour voler la dernière invention terrienne: 5 nouvelles armures mobiles, des GUNDAMs. Kira se retrouve aux commandes du GAT-X105 Strike, ses gènes de coordinateur vont l'aider à manœuvrer la machine à merveille... Va s'en suivre une course poursuite dans l'espace pour tenter de rejoindre la Terre en un seul morceau...

Pour résumé, malgré une trame classique mais efficace, on est plongé dans l'aventure dès le premier épisode, les scénaristes ont concoctés de bons rebondissements qui tiennent le spectateur en haleine jusqu'au bout.

Approche technique

Graphiquement, Gundam SEED est beau, l’animation fluide et les CS assez bien incrustés. On reconait la touche de Hisashi Hirai au niveau du chara design (Scryed, Infinite Ryvius et plus récemment Fafner), on pourrait contester la quasi-ressemblance de tous les protagonistes, mais bon, ça ne choque pas pour la première saison, pour Destiny, c’est autre chose ;).

Parlons maintenant des musiques, bah rien à dire là dessus, c’est joli, même très jolie, quoique un peu discret sur certaines scènes, les symphoniques de Toshihiko Sahashi sont magnifiques…. Le tout est accompagné de génériques somptueux (ahhhhhhhh Anna Ni Ishoudatta No Ni *_*) ou tout simplement les Insert Song comme Akatsuki no Kuruma de FictionJunction YUUKA pour accompagner les moments forts de la série, imaginez une scène de destruction massive accompagnée d’un musique déchirante >___< de ce coté là, Sunrise à réussi son coup !

Les gros défauts
 
La première chose que je trouve inacceptable (euh comme dirait mon pote Haro, midomitakunai!) se sont les reprises des scènes tout le long de la série, je m'explique: On voit une bataille, on dit, ouais super, c’est beauuuuuu, et la bataille d’après, on revoit le même MS se faire démonter par le même laser, Il y a un mec, on doit le voir mourir 30 fois dans la série *le pauvre*.
La seconde chose qui est dommage dans gundam SEED, c'est la puissance des robots, surtout dans Destiny, les Gundams peuvent détruire un croiseur en 1 tir, forcément les batailles sont vites expédiées :).

Les personnages

Là se trouve la grande force de Gundam SEED : la psychologie des personnages, commençons par le héros, Kira Yamato. Lui n’est que peu concerné par la guerre ravageant la terre, il est dans sa colonie d’Héliopolis à des milliers de kilomètres de là, il préfère se concentrer sur Flay, une de ses camarades de classe… Il veut pas se battre, mais va devoir le faire car lui seul peut contrôler le Strike, pour sauver ses amis et les protéger de ZAFT… Mais Kira se trouve face à un dilemme, l’ennemie qu’il doit combattre est en premier lieu son meilleur ami qui s’est engagé dans les forces ZAFTiennes : Asran… Et ça va compliquer les choses… De plus, le pauvre Kira est torturé mentalement par Flay… le poussant presque à s’auto-suicider lorsqu’il va au combat… Mais heureusement pour lui, il trouvera une épaule (euh pas que l’épaule) amicale dans la personne de Lacus.
A coté de Kira, le renfermé, il y a son opposé, Cagalli, le garçon manqué avec laquelle Kira va s’entendre comme frère et sœur, alors que Asran va plutôt s’entendre avec elle comme Mari/Femme ;).

Et j’allais ne pas parler de Lacus…. Ah ma douce Lacus, certainement mon perso préféré de tous les animes. Perso attachant, qui au début peut paraître pas très concernée par ce qui l’entoure, mais on s’aperçoit vite qu’elle cache bien son jeu et qu’elle n’est pas ce qu’elle paraît être… Une idole de PLANT….

Sunrise a réussi à faire un perso torturé mentalement mais pas con et stupide comme Shinji Hikari… chose qu’ils feront avec Shin dans Destiny.

De plus, SEED pose de grandes questions sur la tolérance de l’homme et des questions éthiques sur le clonage, d’ailleurs le scénariste de Sunrise prend position ouvertement, le clonage est mal ;) Quand on voit la folie du méchant, un pauvre petit clone, cha ne fait aucun doute…

SEED Anime, SEED Manga, SEED Jeux Vidéo…

Bandai comme à son habitude aime bien les produits dérivés et aime bien gagné des sous :) Alors ils ont adapté SEED en manga papier, un espèce de shoujo pas beau, un truc à se torcher avec, enfin bon… tous les goûts sont dans la nature (Mwu ressemble à Aerith de FF7, c’est pour dire -_- ). Autant la série papier sur SEED ne sert à rien, autant le manga Gundam SEED Astray est intéressante, elle raconte l’histoire de mercenaires vivants au même moment que les évènements de SEED. Une histoire parallèle qui permet de lever le voile sur certaines interrogations…
Et enfin Bandai a sorti quelques jeux vidéos adaptant la série, j’ia en premier lieu joué à Gundam SEED sur GBA, bon là c’est un jeu de Baston avec les MS, j’ai ensuite joué à son copain Gundam SEED Destiny, même chose, même combat, à la différence près que l’on pouvait acheter des robes à Lacus, grande différence pour le fan que je suis.
J’ai ensuite tatonné le joystick sur Génération of CE, un tactical RPG qui reprend le scénario de SEED et de Destiny avec en plus les scénario des Astray, pas mal du tout, sauf la partie Destiny que je n’ai pas fini… Shin quand tu nous tient…
Et enfin, le grand jeu sur lequel j’ai vraiment pris plaisir à jouer, c’est Gundam SEED Destiny : Union VS ZAFT, un jeu de shoot Gundamesque, une pure merveille (enfin lorsque l'on est fan de GSEED) ^___^ ;

Gundam SEED Destiny On prend pas les mêmes et on recommence

Gundam SEED est au début prévu pour 1 seule saison, mais rapidement les fans sont là et 6 mois après la fin de la série sur les chaînes TV nippones, on apprend qu'une suite est prévue: Gundam SEED Destiny et qu'elle se passera 2 ans après SEED, mais que les héros changeront.... bouhhhhh

2 ans se sont écoulés, les hostilités ont à moitié cessé et les héros de la premières saison (enfin les survivants) sont parti se reposer dans leur coin… Seul le gentil Asran reste fidèle au poste et apparaît dès le début de l’éiposde 1, *chouette idée* sommes-nous dit, ça changera de Kira, bah en fait…. Ils auraient dû s’abstenir car la saison 2 est à chier, enfin jusqu’à l’épisode 14 ou le Héros revient parmi les siens ;) Ils ont fait le choix de prendre comme perso principal un shinji hikari (tiens il s’appelle shin, c’est la moitié d’un shinji, déjà que shinji était po fini alors là…) à qui il manque une case à cause de la mort de ses parents et de sa petiote de sœur.
Pour le soutenir moralement, il aura le droit à une fille qui ne sait pas piloter (elle est au pilotage de Gundam ce qu’est Anna Anna Kornikova au Tennis). Foutez en face des méchants pas gentils choutés à la coke, rajoutez des MS surpuissants qui ressemblent à rien (n'en a un qui renvoie les laser à leur destinataire, qui a 4 modules qui se détachent et qui au choix attaquent avec des lasers embarqués, ou bien forment un bouclier infranchissable... on peut pas vraiment faire mieux... ah si il lui manque l'invisibilité! ) et vous avez le tableau de Destiny.
La seule chose à retenir de Destiny est le premier Ending chanté par Nami Takami, Reason, ça c’est de la chanson, même 1 an après son passage à la télé, Reason est toujours dans ma playlist.

La suite ?

Pour conclure la série, Sunrise va sortir 3 OAVs nommées Stargazer. Ouf il était temps que ça se finisse tout ça, la Dream-Team Strike-Freedom/Justice/Akatsuki est imbattable, faisons un joli épilogue à tout cha et hop, on fait une nouvelle série dans un autre monde.

Les produits dérivés

Là on arrive dans ma catégorie, si il y a bien une série où j’ai des goodies c’est bien celle là… Bandai s’en est donné à cœur joie pour les produits dérivés de cette série, comme pour tous les Gundam, il y a de nombreuses versions à monter et à peindre soit-même (jamais été fan des maquette moi). Moi j’ai pas pris les models-kits, j’ai jeté mon dévolu sur 2 choses dans gundam SEED : la première est Haro-Haro, je dois en avoir une 30ène différents, et ça ne va pas s’arrêter ! Ma seconde collection se trouve être tout produit dérivé sur Lacus Clyne, l’héroïne de SEED et copine de Kira. De ce coté là, je veux bien l’avouer, je suis un otaku ^_____^, je dois avoir à peu près toute les figurines de lacus qui traînent sur le net, à vrai dire il m’en manque surtout une mais elle est à plus de 400€ et introuvable… Je l’aurait peut être un jour !

Gundam SEED? Oui mais pour qui?

La question du public est rarement abordée dans les shounen, au début créé pour un auditoire masculin, gundam seed s'est vite trouvée des suportrices acharnées, lorsque je parle de cette série aux gens, tous me regardent avec un air ahuri en me disant "mouarf non, j'en veux pas, j'ai vu un gundam dans ma jeunesse, wing me semble-t-il, bah j'avais pas aimé"... bah justement SEED n'est pas Wing et quand on montre le premier épisode aux gens, ils veulent tout de suite les suivants...

vendredi 27 janvier 2006

Haro Haro!!

Lacus mode kawaiii

Suite à une remarque de psyko, une petite question m'est venue dans la tête... Lui ne savait pas ce qu'étaient les petites boules de toutes les couleurs de mon blog... Si lui ne savait pas, pourquoi d'autres le sauraient? je fais donc une petite explication sur le meilleure invention de l'animation: Le dieu Haro-Haro.
Haro est donc un petit robot en forme de baballe magique à la Little Big Adventure :). A l'origine, ce personnage fût crée dans l'une des premières série gundam dans les années 80, puis abandonné lors des séries suivantes. Ce n'est qu'en 2002 que l'on revoi notre petit héro dans la cultissime série Gundam SEED.

 
Dans cette série, les haro (et oui, ils sont plusieurs) sont des petits robots crée par un certain Athrun (le sous héros de la série). Celui-ci très bricoleur décide de les offrir à sa fiancée, ma très chère Lacus...
Au milieu de tout ces haros, qui se déclinent dans toutes les couleurs de l'arc en ciel, un seul sort du lot: Pink-chan, c'est le Haro favori de Lacus, elle l'emmène partout, celui-ci est tout rose (comme les cheveux de la belle) et parle japonais.


Au début, simple gadget ne  servant que de background à la série, Pink-chan est devenu un perso à part entière de la série, servant de mascotte à Gundam Seed par la même occasion. Comment ne pas craquer devant cette petite boule de 20cm de diamètre qui roule dans tous les sens, qui saute pour avancer et qui pose tout le temps des questions chiantes... avec le célèbre: Mitomitakunai! (trad: je suis pas d'accord). Il est devenu mon troisième perso préféré de cette série après Lacus et Kira. Pink-chan est d'autant plus devenu l'idole de nombreux fans lorsque dans la seconde saison (Gundam SEED Destiny), il sauve Lacus et compagnie en les prévenant que des méchants vilains pas beaux arrivent pour faire du mal :).

Haro-Haro Pink-chan!
Pink-chan :)

 

Dark-chan boing boing!!

Pink-chan est tellement devenu populaire au japon qu'un nombre incalculable de produit dérivé est sorti dans les magasins (et oui bandai, c'est avant tout une pompe à fric), cela va du strap pour téléphone portable à la lampe, passant par des robots grandeur nature de Haro, des coussins, des miniatures, des peluches... (bon une petite partie des goodies de Haro se trouvent chez moi ;) )
Reste plus qu'à savoir si le phénomène va aussi se produire en france, mais bon faut pas rêver :)