Connect

Balise - JMusique

Fil des billets

mercredi 13 août 2008

Macross Frontier, en route pour l'anime grand prix

Tous les ans se tient le vote du célèbre Anime Grand Prix du magazine Animage. Les studios aiment bien être classés dans le top 10 et quand à faire, être premier. Les années précédentes Code Geass et Gundam SEED Destiny ont raflés une grande partie des catégories.  Cette année, on suppose que la rébellion de Lelouch va encore remporter la catégorie Anime. Mais Macross Frontier est là et ne va pas se laisser faire dans les autres catégories : meilleure chanson, meilleur perso principal féminin et meilleur doubleur  féminin. Et l'on trouve facilement les raisons de la victoire potentielle de cet anime :

  1. Catégorie Chanson
  2. Le second opening de Macross Frontier nommé «Rion » -Lion– chanté par Megumi Nakajima et May’n est vraiment l’un des génériques les plus aboutis de l’année, tant au niveau de la chanson que de l'esthétique de l’image, jugez par vous-même.


    Lion par Megumi Nakajima et May'n

  3. Catégorie Perso féminin
  4. Macross Frontier est quand même basé sur deux idoles chanteuses : Renka Lee (Megumi Nakajima) et Sheryl Norme (Aya Endo). Autant Sheryl ne risque pas de laisser de trace d’ici quelques années, autant Renka Lee a fait un buzz sur internet. La raison de cet engouement des otakus pour ce personnage ? son coté kawaii / moe. En effet,  le studio Satelight a mis le paquet de ce coté là, la chanson des carottes (hum) et celle du chat ont grandement été reprises sur internet !


    Renka Lee fait le chat


    Renka Lee et les carottes

  5. Catégorie doubleur féminin
  6. Oui car faut pas l’oublier, la Seiyu de Renka chante vraiment, et ça, c’est bien, ça plait aux amateurs du genre ! Et (sans vouloir faire de jeux de mots) ça rapporte des voix lors des votes.


Bref, pour ces 3 raisons, il est à parié que Macross Frontier va se distinguer au prochain Anime Grand Prix. Mais est-ce que ça sera suffisant pour lutter contre le O2, l’opening de Code Geass chanté par Orange Range et pour lutter contre le combo Karen / C.C. / Nunnaly… grande question, on verra ça dans quelques mois !

mardi 5 août 2008

Audition Dance Battle : le DDR Online

L'autre jour, en me baladant sur le forum d'animint, j'ai découvert un topic sur le jeu Audition Dance Battle (ou bien Audition SEA selon les pays): une sorte de Dance Dance Révolution Online, j'en connais qui vont être contents ! Je lance le téléchargement du client sur Bittorrent (ils le proposent sur le site, alors monsieur Olivienne, vous voyez bien qu'on peut télécharger des choses légales avec le bittorent). Je pensais en avoir pour une heure grand max pour télécharger le jeu, sauf que voilà, les serveurs officiels ont pas vraiment mis la gomme pour l'upload de leur client. J'ai donc mis à peu près une semaine à télécharger le truc... Et encore c'est pas fini, une fois les 2go d'installation terminés, il demande un patchage du jeu en téléchargement, allez, hop, une demi-heure de mise à jour.

Audition Dance Battle demande une inscription sur un site de jeu style goa. Après les 25 formulaires à  remplir allant de la nationalité au nom de l'animal de compagnie, me voici enfin avec mon beau compte gratuit (ah je l'avais pas précisé, Audition Dance Battle est gratuit, enfin, tout comme Pangya, je suppose que l'on doit à moment faire cracher sa carte bleue... ). Bref, je lance le jeu, je m'identifie et.... rien... je retourne sous Windows voir le truc, bon, j'ai Kaspersky qui me demande si je dois laisser sortir les données de Audition Dance Battle -__-; J'accepte donc la sortie des données et pan ! un beau Blue Screen Of the Death, et pas le BSOD de petit joueur, le bel écran bleu avec vidage de mémoire physique et tout. Ça fait maintenant plus d'un mois que mon pc tourne et j'ai pas encore eu un seul problème...

BREEEEEEEEEEF, après un petit redémarrage forcé, je ne m'avoue pas vaincu, je relance le jeu et Ô miracle, me voilà dans le monde de Audition Dance Battle... Après une rapide customisation se limitant au T-Shirt et au pantalon (je suppose que pour les filles, ça doit être mini-jupe et petit haut décolleté ) et un bon 2 minutes de freezage de l'écran, je me retrouve dans une ville en 3D, rien de très évolué : il y a un magasin, la piste de danse et le home. Je vais détailler ça plus tard... ou pas.


Une piste de danse

Le magasin m'a attiré l'œil en premier, j'ai remarqué qu'il y avait deux types de monnaies (tiens tiens on retrouve  à peu près la même chose que les cookies et les pangs de Pangya, rien n'est gratuit sur le net... ). Moyennant quelques sous, on peut se donner à cœur joie pour la customisation des personnages, Chapeaux, T-Shirts, pantalon, baskets, tout l'attirail du parfait clubeur - street danseur.

Je me suis ensuite redirigé vers la piste de danse, c'est quand même ça le but du jeu. Après un rapide tutoriel dispensé par la prof de danse, place au jeu, on choisi une salle de danse ou on en créé une. Et on démarre, bon, une remarque, en passant c'est vachement chaud, je me sens plus à l'aise sur un tapis de DDR que de jouer à ça. En fait le but du jeu est simple, il suffit taper l'enchainement de touche affiché à l'écran et d'appuyer sur espace lorsque l'on a fini, le tout dans un temps limité. Et c'est vachement difficile mais ça vient vite... Quant aux musiques, il y en a pour tous les goûts, Jpop, Dance, Rock, Electro, Slow, ça permet de mettre tout le monde d'accord !

Sauf que mon aventure sur Audition Battle Dance s'est écourtée rapidement, à la fin de ma deuxième chanson, pouf, le blue screen of the Death est revenu... Comme on dit, allez salut le jeu ! Je vais pas perdre mon temps sur un jeu qui me fait planté mon beau vista ! Dommage, d'après plusieurs forums, le jeu supporte mal les configs récentes, c'est con...

lundi 3 juillet 2006

FictionJunctionYUUKA: nya~

Fufufu. Voila une semaine que je les attendais, ils sont arrivés ce matin par EMS. Quel plaisir d'avoir enfin ces deux magnifiques CD! *Kya*. Commandés le mercredi dernier sur CD Japan, les singles de FictionJunctionYUUKA de l'insert song de Gundam SEED "Akatsuki no Kuruma" et l'opening de dot hack roots "Silly-Go-Round" ont mis exactement une semaine pour arriver chez moi. Oh qu'ils sont beaux :) J'ose même pas les ouvrir (en même temps, les musiques tournent depuis pas mal de temps sur Amarok ;) ) Ce n'est qu'un achat purement de fan.  Mais comme tous fans qui se respecte, on achète les cd de nos artistes préférés. Et pas du HK comme on trouve partout (et qu'on retrouvera encore et toujours au Japan Expo dans la semaine). On n'a pas besoin d'une connerie de loi pour nous forcer à acheter les CD et ne pas les télécharger.
Silly - Go - Round       FictionJunction YUUKA Akatsuki no Kuruma
En parlant de Japan Expo, j'ai mes billets de train et d'entrée... merde, je savais pas l'emplacement du JE de cette année, et bah c'est pas la porte d'à coté et j'ai toujours pas d'hébergement.... Ca sent l'arrache ça :) Je sens qu'on va dormir à l'ancienne, par terre au chaud... Le plus dur sera de trouver un endroit pour recharger ma DS! Parce que si il faut j'aurais pas encore fini le New Super Mario acheté la semaine dernière -_________- C'est bizarre mais j'accroche pas plus que ça. Je dois l'admettre, il est pas mal, il y a de l'idée, mais rien qui m'interesse vraiment... Peut-être que dans quelques jours cha ira mieux.

La chaleur me fait me transformé en quelquechose de pas normal, j'ai fait ce week end un truc que j'avais po fait depuis longtemps: rester devant le pc à matter de l'anime comme un gros déchet: J'ai bouffé de l'anime à en vomir, les 24 de Fate et les 24 de Shakugan y sont passés. Deux sries moyennes... mais cha passe le temps :) En même temps j'avais pas le courage de bouger,  j'avais les CD sous la main, pourquoi s'en priver... J'aurais peut-être fait un effort si Origine était sorti dans les salles sombres de Toulouse (au moins j'aurais été au frais) , mais messieurs les directeurs de salles n'ont pas pris la peine de choper les droits d'exploitation... Je pense que j'ai ma dose pour quelques temps... Me reste à me finir mon petit Noein et j'aurais regardé les séries qui m'inspiraient... Ah non il y a la mélancolie de machinchose que j'ai pas vu, et selon la communauté Mangaistique du web, c'est une série qui "déchire sa race" si je reprend une expression de nos amis les wesh wesh casquettes pantalons pijama.