Connect

Balise - MMOG

Fil des billets

lundi 8 décembre 2008

NosTale, la kawaii-MMORPG-attitude sur PC

Pour faire suite aux deux billets "cute", en vla un troisième sur un petit MMORPG : Nostale. Vous savez, c'est le RPG qui se vante d'être gratuit sur plein de bannières flash qui nous pourrissent les sites web (AD-Block sur firefox est la solution :) )

Bref, je me suis laissé tenter par le téléchargement du jeu, au bout d'une demi-heure, les 1.1go de la bête étaient sur mon disque dur, 10 minutes plus tard (installation + patch ) me voilà dans le monde coloré de Nostale. NosTale est gratuit à première vue, du moins pour s'inscrire, point besoin de Carte Bleue, on verra plus tard si c'est vraiment le cas.

A l'ouverture du jeu, on a le droit à une vidéo expliquant rapidement le monde de Nostale, dans un français plus qu'approximatif, on comprend en gros de quoi il s'agit, "il y a des méchants et faut les tuer". Vient ensuite la sélection du personnage, le truc est réduit au strict minimum : choix du sexe du personnage, choix entre deux coupes et la couleur des cheveux. Très sommaire on va dire... Comme Ragnarok Online, on ne choisi pas sa classe au début du jeu, il faut attendre d'arriver au niveau 20 pour se spécialiser dans l'un des trois métiers du jeu : Guerrier, Sorcier ou Archer.


Mon perso est à gauche

On début l'aventure dans la ville de NosVille, après une petite quête pour nous montrer les différentes boutiques (l'armurier, l'alchimiste, la vendeuse de truc kawaii, la vendeuse de potion, le marchand de skill et enfin mimi la koneko-girl qui vend des bâtiments pour miniville )


La création d'un personnage

Le déroulement du jeu est classique : on va chercher une quête qui le plus souvent est d'aller tuer une dizaine de bestiole ou de ramasser ce qu'ils dropent. Les instances à plusieurs sont symbolisées par des cristaux géants appelés Pierre Espace Temps. Ces instances ne sont accessibles qu'aux joueurs ayant le niveau nécessaire pour débloquer l'instance. Ces instances ne sont qu'une succession de salles carrées qu'il faut parcourir afin d'arriver à la sortie du niveau. Rien de très intéressant, le plus souvent, il suffit de courir et d'ignorer les monstres dans la salle pour avancer. Toutefois, un bonus sera accordé à ceux qui tueront toutes les bêtes de l'espace temps, donc à voir si perdre du temps vaut le coût !


Un espace temps


La fin d'un espace temps

Ces espaces temps posent un certain problème dans la dynamique du jeu, en effet, n'étant pas un fan du leveling, je tue le strict minimum dans les missions, je me retrouve donc en sous-level par rapport aux instances et donc je suis obligé de farmer pour pouvoir avancer dans le scénario. Dommage.

NosTale permet dès le début du jeu d'avoir un petit compagnon, ce compagnon n'est pas passif, il a son propre comportement, par défaut il tape les ennemis que le joueur tape, mais il peut faire sa vie et taper les monstres l'entourant, pas mal pour faire de l'xp sans être devant le pc je pense :). Moi j'ai un hamster, ces animaux ont un niveau propre, chaque nouveau compagnon commence au lvl 1, donc faut bien réfléchir avant d'en prendre un nouveau !

L'autre particularité de Nostale est la miniville, en effet, chaque joueur à la possibilité de créer une petite ville, accessibles aux autres joueurs (à confirmer). Dans cette ville on peut ajouter des bâtiments vendus par Mimi la koneko-girl.  On peut ainsi ajouter des bâtiments faisant office de coffre pour se vider les poches d'objets inutiles sans pour autant les vendre ! Car NosTale a bien entendu un système de fabrication d'objets / enchantement ce qui nécessite pas mal d'ingrédients que l'on est heureux de pouvoir mettre en lieu sûr !

Comme tout bon MMORPG, un système de guilde est mis en place, "une famille". Ces guildes pourront accéder a des instances spéciales pour faire du PVP ou du PVE, je peux pas en dire plus, j'ai pas le niveau pour le faire :)

De temps en temps, on est appelé pour faire une grosse bataille PVE, on se retrouve dans une arène et les monstres arrivent par vague, c'est fun mais c'est chaud de survivre ^^, les monstres forcément sont de plus en plus puissant, j'ai réussi à survivre à une seule vague pour le moment, mais j'y arriverai ! Les concepteurs ont aussi ajouté des mini-jeux comme une pêche à la ligne ou un tape-chenille, ces mini-jeux, bien qu'inutiles  permettent de faire autre chose que de taper du monstre.

Le prix maintenant... et bien au bout de 15h de jeu, on m'a toujours pas demandé d'argent, j'ai demandé à un gars si on pouvait changer de style de coiffure, il m'a répondu qu'il fallait utiliser du NosCash payé avec la CB, info ou intox, en tous cas j'ai pas vu où c'était qu'il fallait cliquer pour avoir ça ! Donc à première vue, Nostale serait gratuit . On peut en conclure que Nostale -tout comme Pangya- est LA solution pour ceux qui n'ont pas de sous à mettre dans un MMORPG, c'est gratuit, c'est fun et le style 3D kawaii passe bien, que demander de plus ?

mardi 5 août 2008

Audition Dance Battle : le DDR Online

L'autre jour, en me baladant sur le forum d'animint, j'ai découvert un topic sur le jeu Audition Dance Battle (ou bien Audition SEA selon les pays): une sorte de Dance Dance Révolution Online, j'en connais qui vont être contents ! Je lance le téléchargement du client sur Bittorrent (ils le proposent sur le site, alors monsieur Olivienne, vous voyez bien qu'on peut télécharger des choses légales avec le bittorent). Je pensais en avoir pour une heure grand max pour télécharger le jeu, sauf que voilà, les serveurs officiels ont pas vraiment mis la gomme pour l'upload de leur client. J'ai donc mis à peu près une semaine à télécharger le truc... Et encore c'est pas fini, une fois les 2go d'installation terminés, il demande un patchage du jeu en téléchargement, allez, hop, une demi-heure de mise à jour.

Audition Dance Battle demande une inscription sur un site de jeu style goa. Après les 25 formulaires à  remplir allant de la nationalité au nom de l'animal de compagnie, me voici enfin avec mon beau compte gratuit (ah je l'avais pas précisé, Audition Dance Battle est gratuit, enfin, tout comme Pangya, je suppose que l'on doit à moment faire cracher sa carte bleue... ). Bref, je lance le jeu, je m'identifie et.... rien... je retourne sous Windows voir le truc, bon, j'ai Kaspersky qui me demande si je dois laisser sortir les données de Audition Dance Battle -__-; J'accepte donc la sortie des données et pan ! un beau Blue Screen Of the Death, et pas le BSOD de petit joueur, le bel écran bleu avec vidage de mémoire physique et tout. Ça fait maintenant plus d'un mois que mon pc tourne et j'ai pas encore eu un seul problème...

BREEEEEEEEEEF, après un petit redémarrage forcé, je ne m'avoue pas vaincu, je relance le jeu et Ô miracle, me voilà dans le monde de Audition Dance Battle... Après une rapide customisation se limitant au T-Shirt et au pantalon (je suppose que pour les filles, ça doit être mini-jupe et petit haut décolleté ) et un bon 2 minutes de freezage de l'écran, je me retrouve dans une ville en 3D, rien de très évolué : il y a un magasin, la piste de danse et le home. Je vais détailler ça plus tard... ou pas.


Une piste de danse

Le magasin m'a attiré l'œil en premier, j'ai remarqué qu'il y avait deux types de monnaies (tiens tiens on retrouve  à peu près la même chose que les cookies et les pangs de Pangya, rien n'est gratuit sur le net... ). Moyennant quelques sous, on peut se donner à cœur joie pour la customisation des personnages, Chapeaux, T-Shirts, pantalon, baskets, tout l'attirail du parfait clubeur - street danseur.

Je me suis ensuite redirigé vers la piste de danse, c'est quand même ça le but du jeu. Après un rapide tutoriel dispensé par la prof de danse, place au jeu, on choisi une salle de danse ou on en créé une. Et on démarre, bon, une remarque, en passant c'est vachement chaud, je me sens plus à l'aise sur un tapis de DDR que de jouer à ça. En fait le but du jeu est simple, il suffit taper l'enchainement de touche affiché à l'écran et d'appuyer sur espace lorsque l'on a fini, le tout dans un temps limité. Et c'est vachement difficile mais ça vient vite... Quant aux musiques, il y en a pour tous les goûts, Jpop, Dance, Rock, Electro, Slow, ça permet de mettre tout le monde d'accord !

Sauf que mon aventure sur Audition Battle Dance s'est écourtée rapidement, à la fin de ma deuxième chanson, pouf, le blue screen of the Death est revenu... Comme on dit, allez salut le jeu ! Je vais pas perdre mon temps sur un jeu qui me fait planté mon beau vista ! Dommage, d'après plusieurs forums, le jeu supporte mal les configs récentes, c'est con...

mardi 1 juillet 2008

Pangya, Le MMOG qui vous veut du bien

Depuis plusieurs semaines maintenant, j’ai un nouveau pc, j’ai donc essayé quelques jeux qui ne marchaient pas/plus/mal sur mon ancien PC : un bon dota, ok, lui il marche sans problème... Récemment j’ai téléchargé le client de Pangya, ce jeu, je l’avais découvert sur le stand GOA présent lors de l’édition 2007 du Japan Expo. J’avais redécouvert ce jeu avec la version Wii  sorti il y a plusieurs mois. Une fois mon compte activé sur GOA, après un petit téléchargement de quelques minutes suivi de quelques secondes d’installation,  je peux enfin jouer.

Alors Pangya, c’est un jeu assez atypique, en effet, c’est un jeu massivement multi-joueurs avec quelques notions de RPG (Expérience, équipement… ). Contrairement aux autres RPG, dans Pangya, on n’habille pas l’avatar avec des armures de plates, jambières ou autre heaume, mais l’on équipe le petit bonhomme (ou bonne femme selon les goûts ) de casquettes de jeunz, de T-shirts fashion ou de baskets Converse style. Point d’épée dans Pangya, les armes, ce sont les clubs de golfs et les balles (appelées "orb" dans le jeu, ça fait plus épique). Et oui, vous l'aurez compris, Pangya est une simulation de golf !

Lors de la création du compte sur Goa, on demande comme d’habitude login, mot de passe et autre adresse E-Mail. Le plus étonnant est la demande du genre (masculin ou féminin), cette information sera indiquée dans les jeux GOA, ainsi lorsque les joueurs prennent des avatars du sexe opposé, on sait à qui on cause. Bref, une fois arrivé dans le jeu, on nous propose de personnaliser notre Avatar. Étant donné que mon compte GOA est de genre masculin, j’ai donc un avatar masculin nommé Junior. Après une rapide personnalisation qui se limite à la couleur du T-shirt et des cheveux,  me voilà projeté dans le monde magique de Pangya, bon faut l’avouer, c’est mignon, l’interface se limite qu’au strict minimum :


Menu d'accueil.


On a accès à la boutique pour acheter des objets et équipements, et là, le bât blesse: il y a deux types de monnaie dans Pangya : les Pangs que l'on récupère en terminant les parcours et les cookies qui s'achètent grâce à notre carte bancaire, et forcément, les meilleurs objets s'achètent avec des cookies. Et autant dire que les pangs, ça monte pas vite, faut en faire des parties pour arriver aux 20 000 demandés pour acheter un nouveau personnage, car oui, on peut avoir plusieurs avatars. Ils sont au nombre de 7, 3 mecs moches et 4 filles kawaii, on voit tout de suite pour qui est destiné le jeux :)


La nouvelle héroïne du jeu : Marine, plus moe, tu meurs.


Après un rapide tutoriel, on a enfin accès aux parcours de golfs et là, on a le choix, il doit en avoir plus de 50 classés par thèmes (graphique) : la mer, la montagne, la plaine, tout y passe, Et le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est coloré :


Mon premier tir !


Maintenant c'est comme tous les autres jeux de golfs, on est à plusieurs sur un parcours, on joue seul ou en équipe, et on doit mettre la balle dans le trou en moins de coup possible. Alors pourquoi avoir appelé le jeu Pangya ? C'est simplement parce que lorsqu'on tire une balle de façon parfaite, on fait un pangya : c'est qu'une question de timing pour réussir. Me situant entre le Hard-Gamer et le Casual-Gamer, ce jeu est un bon compromis pour moi je trouve, Pangya n'est pas une course à l'XP comme dans les autres MMO, de plus, on peut rapidement se fixer une limite (bon ce soir, pas plus de 3 parcours). C'est moins bouffeur de temps qu'un WoW ou un Age of Conan. Les serveurs GOA proposent la version 2 de Pangya, la version 3 devrait arriver dans un certain temps chez nous alors que la 4 doit (est? ) arriver chez les coréens/japonais sous peu.


Un pangya !


Marine fait sa fière.


J'ai perdu ! Elle se la pète encore !