Connect

Balise - Takeshi OBATA

Fil des billets

mercredi 30 avril 2008

Takeshi Obata au Japan Expo, l'annonce d'un lynchage.

Takeshi Obata (j'en ai parlé   et ), très certainement invité par Kana (comme Noboyuki Anzai l'année dernière) vient au Japan Expo session 2008.
Jusque là on pourrait dire, nikel, SAUF que cette année, l'équipe dirigeante du Japan expo a amené le pass Privilège avec coupe queues aux dédicaces donc pour résumé : deux cents pass, deux cents coupes queues. Admettons que Obata va signer 300 bouquins sur les quatre jours (c’est assez optimiste), en gros seuls ceux qui auront un pass privilège pourront avoir leur dédicace (oui car aux deux cents pass privilège à 90 euros, faut rajouter d’autres pass gold truc machin qui sont à peu près pareil). Je pense que beaucoup de fan vont pas apprécier qu’après 4h de queue on leur dise qu'il n'y a plus de signature car ceux qui ont les pass ont utilisés leur droit. En même temps je les comprends, si j’avais acheté un passeport à 90euros, je ferais tout pour l’utiliser au maximum.
Pour Anzai, il y avait déjà au taquet de monde, mais étant donné le succès de Death Note en France, je pense que les places vont être rares. La bataille sera rude, mais je serai au front :)
Les personnes qui ont leur ticket d'or vont se faire huer c'est prévisible, je ne pense pas que la faute soit à ceux qui ont acheté les pass ou à ceux qui vont les taper, c’est simplement dû à une mauvaise idée du staff, à la rigueur, je pense qu’ils auraient dû les faire gagner ces passeport, je crois pas que les finances de la convention soient si mauvaises que ça pour sucer les sous des fans de cette façon.

Maintenant à coté de ça, on a l'Epitanime qui, par je ne sais quel miracle, a trouvé le moyen de faire venir Range Murata en ses murs, franchement, j'hésite, Toulouse-Paris c'est loin, c'est cher, mais merde, c'est Murata quoi, la probabilité de le revoir un jour est comme qui dirait nulle, entre Obata et Murata, aucune hésitation possible, Murata gagne par K.O. ! A savoir maintenant si la possibilité d'aller voir le maître m'est offerte, je croise les doigts !

dimanche 6 avril 2008

Hello Baby de Takeshi OBATA et Masanori MORITA

Takeshi Obata, ça vous dit quelque chose? J'en ai parlé là, mais on en entend surtout parlé grâce au manga à la mode du moment : Death Note. C'est fou, j'ai été grandement déçu par son dernier manga, le mal nommé Blue Dragon Ral Grado, mais je continue quand même à lire ce qu'il dessine (oui j'ai bien dit dessiné car Obata "n'est que" dessinateur. Le scénario, c'est un autre qui s'en occupe).

Hello Baby n'est pas une série à proprement parlé, il s'agit d'un One-Shot d'une cinquantaine de pages narrant l'histoire d'un jeune Yakusa qui doit afin de faire ses preuves en tuant un chef de clan ennemi. On va dire que c'est assez sombre et cynique. Si vous avez quelques minutes de libre, allez zieuter ça, c'est chez Illuminati-Manga que ça se passe.

vendredi 1 juin 2007

Blue Dragon : Ral Grado

Blue Dragon: Ral Grado
Hier, en me baladant sur dailymanga, je cherchais un peu plus d'info sur Takeshi OBATA, le mangaka du désormais célèbre Death Note et de Hikaru no Go. Et là je découvre à ma grande surprise que Mr. Obata est en train d'écrire une nouvelle série, en parution dans le jump: Blue Dragon. Blue Dragon... comme Blue Dragon le jeu XBOX 360 de Mistwalker? Merde, je croyais que le chara design était Akira Toriyama...

J'ai donc lu le premier chapitre par pure curiosité sur Onemanga, (notez que Sankai-Doumei, une team de scantrad française le traduit en français...). Et bah c'est pas du tout la même chose que son homonyme de chez Mistwalker, bon déjà le style graphique n'est pas du tout pareil, mais en même temps c'était logique, quand à l'histoire, bizarrement, ça pourrait ressembler, en effet, un héro de 16 ans s'allie avec une créature qui prend forme grâce à l'ombre du héro. Ils vont devoir sauver le monde d'une terrible et vile menace. *Original, très RPG comme sénario* Mais voilà, ça s'arrête là avec les points communs. Autant j'aimais le dessin dans Death Note, autant là je trouve ça moche, on se croirait dans Breath of Fire: Dragon Quarter.
Pour la suite de l'histoire, hum, le héro n'est attiré que par les poitrines de la gente féminine :/ Je me suis dit quand j'ai vu ça, "bon c'est pour déconné, ils vont arrêter rapidement", bah au second chapitre, c'est pire, ça devient même le but du héro: Tuer la méchante car elle s'en prend aux filles  -___________- Alors les mecs ils peuvent tous crever, mais les filles pas touche -___________-.

Bon tout ça pour dire, j'ai lu les quatre premiers chapitres, à la fin des deux premiers, je me suis dit, "non spo possible, j'arrête, c'est trop con", et j'ai quand même continué (merde ! c'est Obata quand même ! Il ne peut pas faire de la merde !) Et bah ça évolue, en bien, c'est plus du tout basé sur le cul comme les chap précédant ! Ouf, sur le coup, j'ai eu peur que Obata ne finisse comme  Akamatsu avec son Negima plein de loli et de scènes nues avec des filles de 11ans -________-... Et comme je le disais plus tôt, le dessin n'est pas encore du niveau de Death Note, mais c'est certainement dû à la prépublication. Mais ça devrait s'améliorer avec la sortie des tomes reliés?

Pour conclure, c’est une série à lire si on aime l’héroic fantasy à la Übel Blatt et qu’on n’a pas envi de lire un truc trop compliqué...