Connect

Balise - Yuji IWAHARA

Fil des billets

vendredi 13 juillet 2007

Le roi des ronces par Yuji IWAHARA

Lors de la conférence des éditeurs au japan expo,  le manga nommé « le roi des ronces » est venu sur le tapis, apparemment soleil veut ressortir le manga en noir et blanc… et oui, ce manga de Yuji IWAHARA est publié en couleur. Très surprenant pour un mangaka japonais (et oui les lois de l’édition japonaise obligent quasiment à publier des pages en niveau de gris). C’est donc une agréable surprise de dévorer des pages couleurs telles des pages de BD belges/ Comics amerlocs.

En rentrant sur Toulouse, j’ai décidé de me pencher un peu plus sur ce manga. Et je dois dire « whouahhh ». L’histoire est vraiment prenante :

Médusa, un virus qui transforment les cellules humaines en pierre causant irrévocablement la mort du patient est en train se propage à une allure folle dans le monde. 160 personnes sont sélectionnées pour être cryogénisées le temps de trouver un remède à la maladie. Ces 160 patients sont endormis… et sortent de leur torpeur dans un monde complètement différent. En effet, des ronces géantes ont envahie le centre de recherche, des bébêtes vilaine et méchantes style vélociraptor de jurassic parc parcourent les couloirs du complexe scientifique. Aucune trace de présence humaine récente. Ils ne savent pas combien de temps ils sont restés endormis, mais une chose est sûre, Médusa est toujours en eux. Leur temps est conté… Il va falloir se bouger.

Le roi des ronces
Il court, il court le furet...

Les dessins sont soignées, en même temps, c’était évident au vu de ses œuvres précédentes : Koudelka, Chikyû Misaki… Mais l’ajout de la couleur donne un autre rendu au manga, cela rend plus dynamique l’action (sisi je vous assure), on est plus proche des perso ! Quand à la psychologie des personnages, en en prend plein la tête, chaque perso à un background de fou, pas de "ah moi je suis méchant car mes parents m’ont privé de sucettes quand j’étais petit". On se perd dans les relations des personnages, on vire dans la parano, , un scénario digne des plus grands survival horror post apocalyptique, c’est du grand art ce manga , vraiment ! Bref, une oeuvre à lire de toute urgence, seul bémol, il faudra attendre décembre 2007 pour avoir la sortie du tome 5, et oui, la colorisation made in france, ça prend du temps…

Le roi des ronces
Couverture Tome 1